4 juillet 2014

5 raisons de visiter Pékin

Ruelle d'un hutong à Pékin


À la fois capitale politique et culturelle du pays, Pékin mérite à coup sûr de figurer sur votre itinéraire si vous prévoyez un voyage en Chine. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la ville est belle et agréable. Et même si la pollution atmosphérique est un problème sérieux et bien réel, il y a peu de chances que cela nuise à votre séjour. Plusieurs raisons justifient un voyage à Pékin. En voici seulement cinq, qui selon moi devraient vous convaincre d'y consacrer quelques jours, voire une semaine entière.



La Cité interdite

Cet immense palais, autrefois résidence des empereurs chinois, est sans doute l'exemple le plus impressionnant de l'architecture chinoise ancienne. Entourée de douves, cette véritable cité dans la cité était autrefois strictement interdite au peuple (les fautifs étaient exécutés), d'où le nom de « Cité interdite ».

Une demi-journée (ou plus selon votre intérêt) est nécessaire pour déambuler dans les nombreuses cours intérieures, visiter les différentes salles et observer les détails architecturaux des nombreux temples et pavillons aux toits recouverts de tuiles vernissées multicolores.

  • Je recommande de visiter la salle d'exposition des horloges pour ses magnifiques horloges.
  • Ne manquez pas non plus le très beau jardin impérial juste avant la sortie (porte nord) !
  • Entrée : 60 yuans
  • Attention ! La Cité interdite est fermée les lundis (excepté les jours fériés). Par contre, en juillet et août elle est ouverte tous les jours.

Détails architecturaux à la Cité interdite de Pékin

La Cité interdite de Pékin

La Cité interdite de Pékin


Les hutongs

Ce terme désigne les ruelles étroites et typiques de Pékin où s'alignent de vieilles maisons basses en brique, traditionnellement construites autour d'une cour carrée intérieure (d'où le nom de « maisons à cour carrée »). Compte tenu de leur étroitesse, peu de voitures y circulent. On y croise surtout des piétons et des vélos, ce qui en fait d'agréables endroits pour se balader.

Même si plusieurs hutongs ont disparu pour faire place à des quartiers plus modernes, il en reste encore plusieurs, particulièrement dans le quartier historique de Dongcheng, en plein coeur de la ville.

Se promener dans les hutongs, à pied et à vélo, demeure l'un de mes meilleurs souvenirs à Pékin. Si certains hutongs ont été rénovés ou affichent un côté plus commercial, comme le célèbre hutong Nanluoguxiang, d'autres semblent plutôt figés dans le temps et dégagent un charme suranné. Les hutongs permettent entre autres de s'imprégner de la vie locale et de côtoyer les pékinois d'un peu plus près. C'est en tout cas un peu l'image que je me faisais de la Chine avant de venir ici !

  • La location d'un vélo est une façon agréable d'explorer les hutongs.
  • Ne manquez pas de monter en haut des tours du Tambour et de la Cloche (billet combiné de 30 yuans) pour une belle vue sur les toits monochromes des hutongs et sur la ville !
  • Tout autour de la place du Tambour et de la Cloche (où s'élèvent les deux tours ci-haut mentionnées) se trouvent de sympathiques bars et cafés, certains avec terrasse sur le toit.

Hutong à Pékin

Hutong à Pékin

Hutong à Pékin

Hutong à Pékin

Marché dans un hutong à Pékin

Canal dans un quartier de hutong à Pékin

Toits de hutong à Pékin


Le parc du temple du Ciel


Pékin compte de très jolis parcs mais celui qui m'a le plus impressionné est le parc du temple du Ciel. Cet immense parc où l'empereur se rendait jadis pour des célébrations et des rituels est aujourd'hui à la fois un havre de paix et un terrain de jeux pour les pékinois de tous âges.

Le parc possède entre autres des milliers de cyprès noueux (dont certains seraient âgés de 800 ans) et de magnifiques pavillons à l'architecture chinoise. Mais ce que j'ai particulièrement adoré, ce sont tous ces chinois qui se rassemblent pour danser, chanter (de l'opéra entre autres), faire du tai-chi, s'entraîner, jouer aux cartes et même tricoter, de façon très « zen » sur des airs de musiques chinoises mélodieuses. Il y a même une aire de jeux pour adultes (un genre de centre d'entraînement en plein air). C'est bon enfant, joyeux et plein de vie ! Et ça met véritablement de bonne humeur !

  • Il faut venir tôt le matin.
  • L'activité se concentre près de la porte Est et de la Longue Galerie (ailleurs, c'est plutôt calme).
  • Entrée : 35 yuans
  • D'autres parcs magnifiques que j'ai visités : le parc Beihai, le parc Zhongshan et le parc Jingshan.

Pékinois au parc du temple du Ciel

Pékinois dans le parc du temple du Ciel

Parc du temple du Ciel à Pékin

Cyprès noueux dans le parc du temple du Ciel à Pékin



Le palais d'Été

Cet immense domaine situé à quelques kilomètres du centre de Pékin était jadis la résidence d'été des empereurs. Ici, on est déjà presque à la campagne et l'air y est plus respirable.

Le site compte un très grand lac, des collines boisées, des jardins, des ponts à arches, des temples et des pavillons. Une grande quiétude se dégage de l'ensemble. Bref, l'endroit est ravissant !

  • Prévoyez une bonne partie de la journée pour cette excursion
  • Ne manquez pas la Longue Galerie située en bordure du lac ainsi que la vue depuis la colline de la Longévité
  • Une belle et longue promenade jalonnée de jolis ponts permet de faire le tour du lac à l'écart de la foule
  • Accès par la station de métro Xiyuan
  • Entrée : 60 yuans
  • Sur la rue reliant la station de métro à la porte Est du palais d'Été, de bons petits restos permettent de se rassasier à très peu de frais.

Le palais d'Été à Pékin

Ponts à arches au palais d'Été à Pékin

Promenade ceinturant le lac au palais d'Été à Pékin



La Grande Muraille


Voici la dernière raison (et non la moindre) qui selon moi justifie un voyage à Pékin. La Grande Muraille de Chine est un pur émerveillement à ne pas manquer sous aucun prétexte. La section la plus accessible se trouve à 70 km de Pékin, mais mieux vaut se rendre un peu plus loin à environ 150 km de la ville. Toutefois, au lieu d'y aller en excursion d'une journée, je vous conseille plutôt de dormir sur place, comme je l'ai fait, dans le petit village de Dongpo, ou encore à Jinshanling.

J'ai déjà parlé de la Grande Muraille sur ce blogue, alors je vous invite tout simplement à lire ou relire les deux articles que j'ai publiés à ce sujet (vous trouverez les liens au bas de cette page).

La Grande Muraille près de Pékin







Bon plan d'hôtel à Pékin

Je vous recommande fortement l'hôtel Courtyard 7, à mi-chemin entre le petit hôtel boutique et le B&B. Très bien siuté, l'hôtel occupe une magnifique maison traditionnelle à cour carrée dans un hutong du quartier historique de Dongcheng. Les chambres les moins chères sont petites mais très confortables et très jolies avec leurs meubles chinois. Le personnel est très avenant et parle bien l'anglais. Par ailleurs, l'hôtel offre des vélos gratuitement et possède deux sympathiques chiens Husky !

L'hôtel Courtyard 7 à Pékin

L'hôtel Courtyard 7 à Pékin



Bon plan de restaurant à Pékin

Bien qu'il soit fréquenté par de nombreux expatriés, je vous conseille le restaurant Dali Courtyard d'abord et avant tout pour son excellente cuisine du Yunnan (une province du sud-ouest de la Chine). Ici, pas de menu mais plutôt une formule à 150 yuans où le chef cuisinier compose une série de plats selon son inspiration et les produits dont il dispose. Chacun des six ou sept plats (incluant un plat de poisson) est apporté successivement à la table. Tout simplement délicieux ! Pensez à réserver !




Alors, vous ai-je convaincu de venir à Pékin ?


Vous aimerez aussi peut-être :

La Grande Muraille de Chine (jour 1)
La Grande Muraille de Chine (jour 2)
15 constats sur la Chine


Toutes les photos m'appartiennent et ne sont pas libres de droits.