16 mai 2014

La Grande Muraille de Chine (jour 2)

La Grande Muraille de Chine

Mon excursion à la Grande Muraille a surpassé toutes mes attentes et demeure un moment fort de mon voyage en Chine. Pour faire suite à mon dernier article, je vous emmène à nouveau sur la Grande Muraille (en photos bien entendu), cette fois-ci sur la section de Jinshanling où Serge et moi avons fait une magnifique randonnée. Ceux qui voudront faire le voyage pour de vrai trouveront en fin d'article quelques informations pratiques pour l'organisation de cette superbe excursion de deux jours au départ de Pékin.



Le chant du coq

Je me suis levé tôt le matin du deuxième jour afin d'assister au réveil du village et au lever du soleil. Il faisait encore froid à cette heure matinale (autour de 5° C.) et j'étais loin de me douter que le mercure atteindrait les 22°-24° C. en après-midi.

Après avoir suivi un sentier qui grimpait à flanc de montagne au-dessus du village de Dongpo, je m'arrêtai pour assister au spectacle. Quelques paysans vaquaient à leurs occupations. Le silence n'était rompu que par les chants des coqs, les occasionnels braiments des ânes et les piaillements de gros oiseaux. Peu à peu, la Grande Muraille et les montagnes tout autour furent illuminées par les premiers rayons orangés et dorés du soleil. Ce n'est qu'au bout d'un long moment que le village reçut enfin ses premiers rayons de soleil...

Mario devant la Grande Muraille de Chine au lever du soleil
Selfie devant la Grande Muraille illuminée
par les premiers rayons du soleil


Montagnes déchiquetées et abricotiers sauvages en fleurs

Après un petit-déjeuner chinois (soupe aux nouilles et thé vert), nous étions prêts pour entreprendre cette randonnée tant attendue sur la Grande Muraille de Jinshanling. Mais notre hôte devait d'abord nous emmener en voiture à 15 minutes du village de Dongpo. Contrairement à la veille, où nous avions marché incognito sur la Grande Muraille de Simatai, il nous fallait franchir un accès officiel et payant.

Après un accord commun sur l'heure et le lieu exacts où notre hôte viendrait nous prendre à la fin de la randonnée, nous nous sommes engagés sur le sentier qui permet de monter jusqu'à la Grande Muraille en moins de 30 minutes.

Cette section de la Grande Muraille est géniale pour tous ceux qui comme moi ont (un peu ) l'esprit aventurier. C'est que la muraille tombe en ruine à de nombreux endroits (sauf vers la fin de la randonnée lorsqu'on atteint la région plus « touristique ») : pavés inégaux, garde-corps tombés, tours de guet à moitié écroulées... Malgré tout, et bien qu'il y ait des montées et des descentes assez raides, la randonnée sur cette section de la muraille est facilement réalisable.

Pour tout vous dire, je ne pouvais espérer mieux pour cette randonnée. Un ciel bleu (malgré un voile de pollution visible au loin), une température idéale, très peu de monde (tout au plus quelques personnes croisées ici et là) et un paysage montagneux dramatique. Pour couronner le tout, nous étions en plein dans la saison de floraison de milliers d'abricotiers sauvages. C'était tout simplement magnifique ! Je vous laisse juger par vous-mêmes avec les photos qui suivent...


Mario sur la Grande Muraille de Chine

Vue sur la Grande Muraille à travers la porte d'une tour de guet

La Grande Muraille qui zigzague jusqu'à l'horizon

La Grande Muraille qui court sur les crêtes des montagnes

Gros plan sur une section en ruine de la Grande Muraille

Mario sur la Grande Muraille

Vue sur les dénivellés importants que présente la Grande Muraille

La Grande Muraille bâtie au sommet des montagnes

Un couple marchant seul sur la Grande Muraille

Une tour de guet de la Grande Muraille de Jinshanling

Une partie rénovée de la Grande Muraille de Jinshanling

Mario sur la Grande Muraille de Jinshanling



Ma vidéo : choisissez le HD pour une qualité de visionnement optimale







Informations pratiques

Un plan bien connu... qui néanmoins reste un bon plan !

Le plan que j'ai suivi pour visiter la Grande Muraille est connu de nombreux voyageurs. Plusieurs l'ont suivi avant moi, dont Fabienne et Benoit du blogue Novo-monde (c'est en lisant leurs récits que j'ai eu le goût de faire ce voyage et de visiter la Grande Muraille comme eux l'avaient fait). Aussi connu soit-il, je ne pense pas qu'il y aura foule de si tôt (plusieurs ont exprimé leur crainte à ce sujet). Pour vous donner une idée, Serge et moi étions les deux seuls touristes à passer la nuit au village de Dongpo ce soir-là. Aucun souci donc !

En résumé, le plan consiste à arriver en début d'après-midi au Dongpo Inn afin d'explorer le village de Dongpo et ses environs avant d'aller marcher sur la Grande Muraille de Simatai pour voir le coucher du soleil, puis le lendemain de faire la randonnée sur la Grande Muraille de Jinshanling. Le propriétaire du Dongpo Inn assure le transport sur place et s'occupe de transporter les sacs à dos pour la randonnée le deuxième jour (il vous dépose à un endroit puis vous récupère à l'autre extrémité à la fin de la randonnée).

Le Dongpo Inn (ou Simatai guesthouse)

Comme je le mentionnais dans mon article précédent, nous avons été logé dans la famille au village, et non directement au Dongpo Inn (mais ça revient au même au niveau du confort et de l'expérience vécue). Ce sont toutefois les propriétaires du Dongpo Inn qui nous ont accueillis et nous ont préparé à manger pendant notre séjour. L'hébergement est sommaire mais ça fait très bien l'affaire. Fait à noter, il n'y a que des toilettes sèches à l'extérieur et aucune possibilité de se doucher (l'expérience unique de passer la nuit dans un tout petit village de campagne au pied de la Grande Muraille vous fera oublier ces petits détails, croyez-moi !).

Mise au point sur la randonnée de Simatai à Jinshanling (jour 2) - Avril 2014

Comme certains l'ont fait, lu ou entendu, autrefois il était possible de marcher sur la Grande Muraille de Simatai à Jinshanling en partant très tôt le matin (afin d'éviter les gardes) du village de Dongpo et en traversant le pont suspendu qui permet de franchir le réservoir. Malheureusement, depuis février 2014, les autorités ont installé une barrière quelque part à la jonction des sections Simatai et Jinshanling. Les randonneurs doivent donc rebrousser chemin ou contourner la barrière. Cette dernière option oblige à descendre de la muraille avant d'atteindre la barrière, marcher dans la broussaille pour ensuite remonter sur la muraille plus loin (vu le terrain montagneux et les sentiers non balisés, cela me semble plutôt risqué).

Même si la randonnée que nous avons faite se trouve raccourcie de moitié par rapport à ce qu'il était possible de faire auparavant, il reste que l'expérience est tout aussi exaltante. À titre d'information, du point de départ au point d'arrivée (tel qu'indiqué sur la carte ci-bas), nous avons mis près de 4 heures en marchant lentement et en prenant beaucoup notre temps pour profiter des paysages et prendre des photos.

Plan situant la Grande Muraille de Simatai et de Jinshanling par rapport à Pékin

Agrandissement sur les régions de Simatai et de Jinshanling


Contact en Chine pour organiser son séjour à la Grande Muraille

Jean-Félix est un expatrié Français vivant en Chine depuis 2003. Aujourd'hui, il habite la ville de Zhujiajiao, située à proximité de Shanghai, et offre des services de guide en Chine. Il a fait connaissance avec les propriétaires du Dongpo Inn en 2010, et depuis il s'occupe de faire les réservations pour eux.

C'est Jean-Félix qui s'est occupé de faire notre réservation auprès du Dongpo Inn et qui s'est assuré qu'on vienne nous chercher à notre descente du bus en provenance de Pékin. Pour vous éviter quelques petits tracas, notamment avec la logistique et la barrière de la langue, je vous recommande fortement ses services. Vous pouvez le contacter par email à l'adresse suivante :

Jean-Félix
byways@byways.asia




Rêvez-vous aussi de marcher un jour sur la Grande Muraille de Chine ? Et pour ceux qui l'ont déjà fait, partagez ici votre expérience !