10 février 2016

Casas particulares : hospitalité cubaine à petit prix

Un Cubain au balcon de sa maison au centre de La Havane

Comparables à nos chambres chez l'habitant, les casas particulares connaissent un grand succès auprès de nombreux voyageurs qui séjournent à Cuba autrement qu'en formule tout inclus. Mais qu'en est-il exactement et à quoi doit-on s'attendre ? Précisions et conseils suite à mon expérience avec ce mode d'hébergement sur l'île de Castro.



Qu'est-ce qu'une casa particular ?


Les casas particulares sont des maisons privées offrant des chambres à louer aux voyageurs (mais aussi des appartements ou des maisons entières). On en trouve dans toutes les grandes villes et les endroits touristiques de Cuba.

Pour la majorité d'entre elles, le prix varie entre 20 et 35 CUC (pesos convertibles) par chambre et par nuit. Rappelez-vous que le CUC a la même valeur que le dollar américain. À ce prix, le niveau de confort est souvent inférieur à celui d'un hôtel classique mais il y a quand même des exceptions. La salle de bain peut être partagée ou privée, la literie montre parfois des signes d'usure et l'intimité est parfois réduite. En revanche, il n'en coûte qu'une fraction du prix d'un hôtel. Bien entendu, certaines casas particulares sont plus modernes et plus luxueuses et le prix est en conséquence plus élevé (jusqu'à 100 CUC, voire plus).

En général, un petit déjeuner simple mais correct est offert pour 5 CUC supplémentaires. De même, il est souvent possible de commander un repas typiquement cubain pour le dîner (10 CUC). Enfin, sachez que seul l'argent comptant est accepté.

Rue et édifices délabrés au centre de La Havane
Les casas particulares du centre de La Havane ont souvent vue sur les édifices délabrés du quartier mais offrent un accueil chaleureux et une expérience typiquement cubaine.

Maisons colorées à Viñales
À Viñales, un petit village touristique situé à deux heures de route de La Havane, de nombreuses maisons comme celles-ci font office de casas particulares.


Légal ou pas ?


Il est important de préciser que tout est bien règlementé par le gouvernement depuis 1997. Les casas particulares "légales" doivent posséder un permis, payer une taxe mensuelle considérable (que les chambres soient louées ou pas) et afficher à leur entrée l'enseigne caractéristique bleue et blanche portant la mention arrendador divisa (littéralement : loueur qui accepte la devise convertible). Pas de soucis donc de se retrouver dans l'illégalité.


Comment faire pour réserver une casa particular ?


Outre les nombreux sites web permettant de trouver une casa particular, il existe une application qui se nomme Cuba Casa Directory (iOS ou Android). L'application ne coûte que $5 et ne prend aucune commission sur les réservations. Son gros avantage est qu'elle peut être utilisée sans connexion internet, ce qui peut s'avérer utile une fois sur place à Cuba. Pour réserver, il est toutefois nécessaire de contacter le propriétaire de la casa particular par e-mail ou par téléphone. En général, sauf peut-être en haute saison, aucun dépôt n'est demandé pour garantir la réservation. N'oubliez donc pas de reconfirmer la veille ou le jour même de votre arrivée !

Pour ma part, je me suis servi de l'application pour réserver mes premières nuits à La Havane et j'ai attendu d'être sur place pour organiser sans problème le reste de mon séjour. Toutefois, vu le succès que connaît Cuba depuis un certain temps, Méla et Yoe, le couple franco-cubain qui alimente le blog Je pars à Cuba, mettent en garde : « Si vous voyagez entre décembre et mars, oubliez cette option ! Il est vraiment devenu impératif de réserver. »

Porches et chaises berçantes à Viñales
La vue depuis le porche de ma casa particular à Viñales


Une expérience authentiquement cubaine


Les avantages de loger dans une casa particular plutôt qu'à l'hôtel sont nombreux. D'abord, cela permet un contact direct et privilégié avec les Cubains que vous n'auriez sans doute pas l'occasion d'expérimenter autrement. Puis, contrairement au personnel d'un hôtel, vos hôtes sont ravis de discuter avec vous (dans un contexte plus détendu et amical) et de vous suggérer des endroits moins touristiques fréquentés par les locaux. Votre expérience n'est que plus authentique et enrichie. Ensuite, voici la façon la plus économique de se loger à Cuba. Vous avez donc plus d'argent pour vos sorties au restaurant et autres divertissements. Enfin, vous contribuez à enrichir directement une famille cubaine (le prix d'une seule nuit équivaut au salaire moyen mensuel d'un Cubain) et non une entreprise d'état, ou pire encore, une compagnie étrangère.


Deux casas particulares où j'ai dormi à La Havane


1 - Casa Novo, centre de La Havane, 25 CUC

Située à l'étage d'une maison datant de 1900, cette casa particular possède tout le charme des vieux édifices de La Havane avec ses hauts plafonds, ses boiseries et ses pièces ouvertes sur une minuscule cour intérieure laissant voir et entendre les voisins de l'étage inférieur. Une vraie immersion cubaine ! Notre chambre était simple mais nous avions une grande salle de bain privée et la maison tout entière était propre.

Nicolas, qui est médecin, vit ici avec sa femme et leur domestique. Dans un bon anglais, il me parla de la vie à Cuba et me mis en garde contre les différentes arnaques visant les touristes à La Havane. Par ailleurs, c'est avec Mirta, la doméstica, que j'ai pu pratiquer le peu d'espagnol que je connaissais. Fait cocasse, alors qu'elle aimait bien converser avec moi, elle refusait de parler à mon copain sous prétexte qu'il ne parlait pas un mot d'espagnol ! Elle était adorable !

Intérieur de la Casa Novo
Les pièces communes de la Casa Novo

Toit-terrasse de la Casa Novo
Le toit-terrasse de la Casa Novo


2 - Casa Mary y Miguel, centre de La Havane, 35 CUC

J'ai découvert cette sympathique casa particular par hasard au cours d'une promenade dans les rues de la ville. La maison presque centenaire appartient à un couple adorable qui gère également le café Arcangel situé à l'entrée. Intimiste et chaleureux, le café attire aussi les gens du coin qui viennent pour un expresso ou une pâtisserie. Et il n'est pas rare que des amis passent pour saluer Mary et Miguel ou leur fils qui travaille au café.

Les chambres, même sans fenêtres, sont belles (Mary a du goût pour la décoration), confortables et dotées d'une petite salle de bain moderne et privée.

Bien que je n'y suis demeuré qu'une seule nuit, j'ai été touché par l'accueil, la gentillesse et la générosité de ces gens. Imaginez, le jour où nous sommes montés à bord du taxi qui devait nous mener à l'aéroport, toute la famille était sur le trottoir pour nous envoyer la main ! Je me suis promis que j'allais revenir...

Intérieur du café Arcangel à La Havane
Le café Arcangel situé à l'entrée de la Casa Mary y Miguel

Le chien de la famille à la Casa Mary y Miguel
Serge en compagnie du chien de nos hôtes à la Casa Mary y Miguel


Vous aimerez peut-être aussi :

Voyager autrement pour découvrir un Cuba authentique
Cartes postales de La Havane
Cuba : la belle vallée de Viñales