2 février 2014

8 destinations gourmandes


Goûter à la cuisine locale ou expérimenter les possibilités gastronomiques d'un lieu fait aussi partie du voyage. J'ai sélectionné 8 destinations où j'ai particulièrement bien mangé. Huit destinations qui évoquent en moi de mémorables souvenirs culinaires. Huit destinations gourmandes où chaque repas est susceptible de devenir un festin.

Bien entendu, cette liste est purement subjective et basée sur mes propres voyages. Si certaines des destinations suivantes seront pour vous une évidence, d'autres vous surprendront peut-être. Et dites-vous bien que parfois l'appétit vient en voyageant !


L'Inde

La plupart des gens sont surpris quand je leur dis que certains de mes meilleurs souvenirs culinaires proviennent de l'Inde. Et pourtant, c'est vrai ! La cuisine du nord de l'Inde, en partie végétarienne, est tout simplement délicieuse et très variée. Nombreux sont les plats en sauce faits à partir de mélanges d'épices que l'on appelle currys. Tout au long de mon séjour, je me suis régalé de lentilles, de currys de légumes, de riz parfumés et de délicieux pains naan tout droit sortis du four. Sans oublier le fameux thé chaï ! À tel point que j'avais toujours hâte au prochain repas !

Un thali dégusté à Delhi, en Inde
Un thali (repas bon marché composé de plusieurs petits plats) dégusté à Delhi


L'Italie

Ah, la merveilleuse cuisine italienne ! Une de mes cuisines préférées. Lors de mon séjour à Rome l'automne dernier, je suis tombé sous le charme de la cuisine italienne que l'on peut qualifier d'art culinaire et de véritable gastronomie. Je salive encore rien qu'à penser aux charcuteries, aux pâtes, aux pizzas, aux longes de veaux et aux gelati. J'ai d'ailleurs écrit un article détaillé à ce sujet qui explique comment manger à l'italienne à Rome.

Gelati à Rome
Un sourire qui en dit long !


La France

La réputation de la France sur le plan culinaire n'est plus à faire et la cuisine française se passe de présentation. C'est vrai que l'on mange bien en France, à condition toutefois d'éviter les endroits trop touristiques. J'ai bien mangé à Paris, mais aussi en Alsace et en Provence. À Paris, c'est surtout dans des petits bistrots de quartier, souvent minuscules et n'offrant que quelques plats affichés à l'ardoise, que j'ai eu les meilleures expériences. Toujours avec un ballon de rouge, cela va de soi ! Et hop la vie !



New York

Avec une scène culinaire extrêmement variée, créative et originale, New York est un paradis pour les gastronomes et les fins gourmets. De plus, en raison de sa multi-ethnicité, « Big Apple » est l'une des villes proposant le plus large éventail de cuisines du monde. Désormais, on trouve d'excellentes adresses non seulement à Manhattan, mais aussi à Brooklyn et dans le Queens. Quelques-unes de mes adresses new-yorkaises sont ici : New York gourmand : ma liste et Balade à Williamsburg, le quartier branché à New York.

La Piazza chez Eataly New York
Eataly : un incontournable pour tous les gourmets à Manhattan


Le Vietnam

Probablement le pays asiatique qui m'a réservé les meilleurs festins. Des succulents fruits de mer dans la baie d'Halong aux « roses blanches », spécialité de Hoi An, en passant par une incroyable variété de rouleaux de printemps d'une fraîcheur irréprochable, la cuisine vietnamienne fut une belle surprise culinaire. Sans oublier les petits bistrots français qui témoignent de la présence française en sol vietnamien.

Spécialités du centre du Vietnam
Quelques spécialités du centre du Vietnam


La Croatie

En raison des dominations romaines et vénitiennes qui ont marqué l'histoire du pays, la cuisine de la côte croate est aujourd'hui fortement influencée par la cuisine italienne. Pâtes, pizzas, poissons et autres spécialités italiennes sont à l'honneur, sans oublier les fameuses glaces et pâtisseries italiennes. En fait, j'y ai mangé presque aussi bien qu'en Italie, d'ailleurs situé juste en face de l'autre côté de la mer Adriatique. Enfin, la Croatie produit aussi d'excellents fromages et vins rouges que j'ai eu le plaisir de découvrir.


La Thaïlande

La cuisine thaïlandaise est riche et délicieuse. Les plats sont souvent élaborés à partir de riz frits, de nouilles frites et de sauces salées telles que la sauce d'huître, la sauce de poisson et la sauce soja. La plupart des plats sont également (très) épicés grâce à l'utilisation systématique de piments et autres épices, et parfumés d'une grande variété d'herbes. Le lait de coco est également très utilisé, notamment dans les currys qui se retrouvent sur presque tous les menus et dont je raffole. Enfin, la cuisine de rue en Thaïlande est une expérience culinaire en soi qui fait le bonheur de nombreux gourmets.

Curry au poulet et riz frit
Un aperçu de la cuisine thaïe : curry au poulet et riz frit


Le Laos

Sans être aussi épicée que la cuisine thaïe ni aussi raffinée que la cuisine vietnamienne, la cuisine laotienne m'a réservé de belles surprises. La ville de Luang Prabang possède d'ailleurs de très bons restaurants. J'ai souvenir entre autres de riz gluant cuit à la vapeur dans des petits paniers en bambou, de viandes grillées, de saucisses, de sautés de légumes, de salades relevées et de sauces pimentées. Du côté de la capitale, Vientiane, l'héritage français a laissé d'excellents restaurants français qui sont parmi les moins chers au monde (une salade, une côte de porc, des frites, une sauce à la moutarde de dijon et un verre de vin rouge m'a coûté l'équivalent de $10).

Repas composé de spécialités laotiennes à Luang Prabang
Un repas composé de spécialités laotiennes



Et vous, quels sont vos meilleurs souvenirs culinaires ? Aidez-moi à compléter cette liste en ajoutant vos suggestions personnelles dans les commentaires.