9 mars 2017

24 heures à Tunxi (Huangshan) en Chine

Façade d'une maison à Huangshan

La majorité des voyageurs étrangers ne s'y arrêtent que très brièvement. À peine arrivés, ils repartent aussitôt vers le mont Huangshan ou vers l'un des petits villages du Huizhou, les deux véritables incontournables de la région. N'empêche que la ville de Tunxi, que l'on surnomme également Huangshan, demeure agréable et constitue une excellente base pour explorer les environs. Petit tour de ville.


Se balader dans Lao Jie (vieille rue)

C'est dans cette longue et étroite rue piétonne du coeur historique de Tunxi que les touristes, essentiellement des Chinois en voyage dans leur propre pays, convergent inévitablement. Bien qu'agréable à toute heure du jour, la rue est particulièrement belle le soir venu alors que les bâtiments sont joliment éclairés.

On ne manquera pas de lever les yeux pour observer les belles façades en bois des bâtiments datant de la dynastie Ming (1368-1644). D'ailleurs, cette rue figure sur la liste des rues historiques et culturelles de Chine. Parmi les commerces qui se succèdent, on retrouve de nombreuses boutiques de thé ainsi que des échoppes qui proposent une pâte de piments et d'ail dont les effluves hantent encore mes narines sensibles.

La Vieille Rue de Tunxi (Huangshan)

La Vieille Rue de Tunxi (Huangshan)

La Vieille Rue de Tunxi (Huangshan)

Détail d'architecture d'un bâtiment à Tunxi (Huangshan)

La Vieille Rue de Tunxi (Huangshan) une fois la nuit tombée



Savourer la cuisine locale chez Meishi Renjia

La grande et belle salle à dîner à deux niveaux, les nombreux clients et les plats qui semblaient appétissants depuis la rue m'ont incité à entrer dans ce restaurant situé sur Lao Jie (vieille rue).

Surtout, n'attendez pas qu'on vous apporte le menu ! Tous les plats, y compris les boissons, sont présentés côte à côte sur un long comptoir faisant face à la cuisine ouverte. Chaque plat porte un numéro ainsi qu'une brève description en chinois. Pour s'aider à choisir ou connaître les ingrédients d'un plat en particulier, mieux vaut donc avoir une application telle que Waygo qui utilise la caméra d'un portable pour traduire instantanément. Il suffit d'inscrire ses choix sur le bon de commande. Les plats fraîchement préparés sont ensuite apportés directement à la table. Enfin, inutile de commander du thé au jasmin, les serveurs déposent une théière bien remplie sur chaque table.

Plats disposés sur la table au restaurant Meishi Renjia



Apaiser sa soif dans Zhongma Lu

On trouve quelques bars et cafés agréables dans Zhongma Lu, une rue qui croise Lao Jie (vieille rue). L'endroit est idéal pour prendre une bière, un café expresso ou encore pour casser la croûte. Par beau temps, certains commerces offrent également quelques tables en terrasse.

Le cappuccino du café Sweet Time est particulièrement excellent et bien réussi. Leurs pizzas et leurs frites sont tout aussi bonnes et peuvent être une alternative intéressante pour faire un peu changement de la cuisine chinoise.


Dormir dans un bâtiment traditionnel

Dans la vieille ville, de part et d'autre de Lao Jie (vieille rue), plusieurs bâtiments anciens ont été rénovés, avec le souci de préserver l'architecture locale, et transformés en petits hôtels. Souvent modestes et de confort variable, ces établissements familiaux possèdent beaucoup de charme. C'est le cas entre autres du Huangshan Old Street Courtyard.

Huangshan Old Street Courtyard
Notre chambre donnait sur une belle cour intérieure traditionnelle


Marcher sur le vieux pont

Avec ses arches et ses pierres que la végétation a commencé à envahir, le vieux pont de Tunxi est un endroit où il fait bon flâner. J'aurais passé des heures à observer les piétons, les vélos, les motocyclettes et autres engins à moteur qui l'empruntent presque sans arrêt.

Le vieux pont en pierres de Tunxi

Piétons et scooters sur le vieux pont en pierres de Tunxi



Découvrir le quartier dont aucun guide ne semble mentionner

C'est en franchissant le vieux pont de pierres et en m'aventurant de l'autre côté de la rivière que j'ai découvert tout à fait par hasard ce petit quartier animé et fort agréable. Étonnamment, le Lonely Planet n'en fait pas mention du tout (idem pour le Rough Guide que j'ai consulté en librairie dernièrement). Comme quoi il ne faut jamais se fier uniquement à son guide de voyage !

En atteignant l'autre rive, il suffit de continuer tout droit sur quelques mètres avant d'apercevoir le beau et grand portique qui délimite l'entrée de cette petite enclave piétonne. Ici, un ruisseau longe la rue principale. Au détour des rues parées de plantes vertes et de lanternes chinoises, on découvre des restaurants, des cafés et des bars où se produisent parfois des groupes rock locaux (ce fut le cas pendant mon séjour). Enfin, le quartier possède également une belle auberge de jeunesse située dans un bâtiment tout neuf (Huangshan Daylight International Youth Hostel). Personnellement, j'ai autant aimé me promener ici que dans la vieille rue du quartier historique de Tunxi !

Portique à l'entrée d'un quartier piétonnier à Tunxi

Rue piétonne à Tunxi

Rivière qui coule le long d'une rue piétonne à Tunxi



À découvrir dans les environs

Il est évident que les attraits et les beautés naturelles de la région justifient davantage le voyage dans cette partie sud de la province de l'Anhui. À commencer par le magnifique mont Huangshan qui n'est situé qu'à une heure de route de Tunxi. À ce sujet, je vous invite à lire le récit de ma randonnée au mont Huangshan, accompagné comme il se doit de nombreuses photos.

Par ailleurs, de très beaux villages anciens parsèment la campagne (tout aussi belle) à proximité de Tunxi. L'un d'eux, Xidi, par ailleurs inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, fera l'objet d'un futur article sur le blogue. C'est donc à suivre... !