3 juin 2012

Mon séjour en Inde (partie 2)


Ce billet est la suite du récit de mon séjour en Inde. La première partie se trouve ici.


Fatehpur Sikri

En route pour Jaipur (en voiture de location avec chauffeur), nous nous sommes arrêtés quelque temps à Fatehpur Sikri. Aujourd'hui ville fantôme, ce fut la capitale de l'empereur moghol Akbar pour une courte période (à partir de 1572). Malheureusement, la ville fut abandonnée au bout d'une quinzaine d'années seulement suite à une sécheresse qui épuisa toutes les réserves d'eau. La balade à pied parmi les superbes palais de grès rouge qui tiennent toujours remarquablement bien debout est très agréable. Des tournages de Bollywood ont parfois lieu ici.


Jaipur

Porte d'entrée de l'état du Rajasthan, entourée de montagnes semi-arides, Jaipur est surnommée la « ville rose » à cause de la teinte rosée de certains édifices. C'est une étape importante qui compte de nombreux monuments, palais et forteresses spectaculaires qui témoignent du faste des familles princières indiennes. Bienvenus dans l'univers fantastique des maharajas et des Mille et Une Nuits ! À l'intérieur des remparts encore intacts, il ne faut pas manquer la partie du City Palace ouverte aux visiteurs (l'autre partie est encore habitée par le maharaja actuel et sa famille). Non loin de là se trouve le célèbre palais des Vents. On y apprend entre autres que la façade composée de multiples fenêtres miniatures servait à protéger les femmes du harem du regard des gens de la rue (ainsi, celles-ci pouvaient voir sans être vues).

Si vous ne deviez faire qu'une seule excursion dans les environs, c'est au palais d'Amber qu'il vous faudrait aller. Cette forteresse juchée au sommet d'une colline est tout simplement splendide ! Encore une fois, on prend facilement conscience du faste dans lequel les maharajas de l'époque vivaient. De là-haut, plusieurs fenêtres et balcons permettent de contempler la vue magnifique sur le village en contrebas, les montagnes arides des environs et la muraille qui zigzague à flanc de montagne (et qui d'ailleurs me faisait penser à la Grande Muraille de Chine).

J'ai aussi fait l'excursion à la vallée de Galta, surnommée la « vallée des singes ». Ce lieu de pèlerinage situé au fond d'une gorge ressemble davantage à un petit village fantôme. Néanmoins, les jolis bâtiments d'architecture moghole défraîchis par le temps, les hautes falaises situées juste derrière, les vaches qui déambulent paisiblement, les nombreux singes et la tranquillité ambiante contribuent à rendre l'endroit presque magique.

  • Pour une pause repas ou un en-cas gourmand à Jaipur, je vous recommande l'hôtel LMB (situé non loin du palais des Vents). La pâtisserie située en façade offre des friandises et des gâteaux indiens aux couleurs et aux formes diverses auxquels il est difficile de résister. À l'arrière se trouve un excellent restaurant végétarien. Dans un cadre authentique et rempli d'Indiens, j'y ai mangé un succulent Rajasthan Thaal (un thali composé de spécialités rajasthani). Un vrai régal !

Une rue de Jaipur - Photo Mario Dubé

Me voici devant le palais d'Amber à Jaipur - Photo Mario Dubé


Udaipur

La « ville blanche », surnommée ainsi à cause de ses maisons blanchies à la chaux, fut une vraie bouffée d'air frais et une destination idéale pour terminer mon circuit en Inde du nord. C'est l'une des villes les plus agréables du Rajasthan, avec raison. Sa situation en bordure du lac Pichola et au milieu des montagnes y est sans doute pour quelque chose. Un gigantesque palais tout blanc reconverti en hôtel de luxe trône au milieu du lac, tel un mirage. Des volées d'oiseaux sauvages rasent les flots et tournoient au-dessus des palais. Cette ville à taille humaine se découvre facilement à pied. Ses petites rues où il fait bon flâner, ses cafés, ses nombreux palais, ses lavandières, ses vaches (on est toujours en Inde, ne l'oubliez pas !) et ses restaurants terrasses font qu'on s'y sent bien. Ici, l'air sent bon, le soleil brille davantage, les rues sont plus propres, les gens sont plus sympathiques et les sourires plus faciles. Les couchers de soleil derrière les montagnes sont magnifiques.

Vous pouvez visiter le magnifique City Palace, faire un arrêt au très beau temple de Jagdish ou, tout comme moi, louer un vélo pour explorer les environs (il y a un autre lac, tout aussi beau, un peu plus au nord). Enfin, Udaipur possède de nombreuses boutiques d'artisanat. C'est ici qu'il faut faire ses achats (ailleurs les vendeurs sont trop agressifs).

Le lac Pichola à Udaipur - Photo Mario Dubé



Un voyage inoubliable

J'ai dû composer avec le choc culturel, les imprévus, la curiosité des Indiens et leur tendance à envahir mon espace personnel. Ce fut parfois déroutant, parfois troublant, parfois choquant, parfois émouvant. Malgré tout, ce fut quand même plus facile que je m'étais imaginé. J'y ai vu des choses magnifiques et j'ai été dépaysé à souhait ! Ce fut un de mes plus beaux voyages !!! J'ai fait ce voyage en quinze jours seulement. Quinze jours intenses où mes cinq sens furent constamment sollicités. Quinze jours qui m'ont profondément marqué. Aujourd'hui, j'ai souvenir de l'Inde avec son chaos, ses odeurs, ses bruits, sa pollution, ses couleurs, ses habitants, sa cuisine, ses rituels. J'ai souvenir d'un pays où les gens côtoient les animaux, où les riches côtoient les pauvres, où les hindous côtoient les musulmans, où le moderne côtoie l'ancien, où l'ordre côtoie le désordre. Maintenant, lorsque je lis ou que j'entends quelque chose à propos de l'Inde, ou encore lorsque je vois des images de l'Inde, quelque chose vibre en moi. Et probablement que je vais y retourner un jour...

J'espère que je vous ai donné le goût d'aller en Inde. Et si vous hésitez toujours, je n'ai qu'un seul conseil à vous donner... foncez !!! Pour une meilleure compréhension de l'Inde, je vous conseille India attitude ! Le petit guide des usages & coutumes, un hors-série de la collection Guides Bleus publié par Hachette Tourisme.



Les hôtels et guesthouses que je recommande

  • Hôtel Le Roi à Delhi. Un hôtel moderne et confortable situé dans le quartier routard de Pahar Ganj (bien situé entre New Delhi et Old Delhi). Les chambres comme les aires communes sont impeccables et le personnel est agréable. Un endroit réconfortant au milieu du désordre du quartier.
  • Sita Guesthouse à Varanasi. Située directement sur le bord du Gange (rien que pour cette raison je la recommande fortement), une guesthouse simple fréquentée par les routards. Demandez une chambre aux étages supérieurs avec balcon donnant directement sur le Gange. (J'ai eu une de ces chambres à mon plus grand bonheur... quelle vue magnifique !)
  • Hôtel Pearl Palace à Jaipur. À lui seul, cet hôtel vaut le déplacement à Jaipur. Fréquenté par les routards, l'endroit est très bien tenu, l'accueil est sympathique et l'ambiance est chaleureuse. Le petit bijou de cet hôtel, c'est son restaurant terrasse situé sur le toit. La nourriture y est excellente et l'endroit est toujours animé. Très populaire (classé #2 sur 265 hôtels à Jaipur selon Tripadvisor), il est impératif de réserver à l'avance.
  • Anjani Hotel à Udaipur. Un hôtel charmant, tout blanc, à l'architecture locale. Les chambres sont très grandes et possèdent des meubles et des éléments d'architecture locale. Le restaurant terrasse sur le toit est parfait pour le petit-déjeuner ou le dîner (excellente nourriture indienne), avec une vue magnifique sur le lac Pichola.