11 janvier 2011

Des destinations soleil pas comme les autres

Avec la saison hivernale, bon nombre de québécois s'apprêtent à s'envoler vers le Sud.  Et comme toujours, Cuba, le Mexique et la République Dominicaine sont les destinations soleil favorites des québécois, alors que la Jamaïque devient de plus en plus populaire.  Toutefois, pour ceux et celles qui aimeraient voir autre chose ou vivre une expérience différente, il existe des destinations soleil encore peu connues et peu fréquentées mais qui ont beaucoup à offrir.  Certaines sont des paradis pour l'écotourisme alors que d'autres ne sont pas vraiment des destinations pour la plage et la mer.  Je les recommande avant tout pour la beauté de leurs paysages, les excursions uniques offertes et la possibilité de découvrir un pays et une culture nouvelle.  Elles plaîront aux frileux puisque la chaleur est garantie plus qu'ailleurs.  Toutefois, comme ces destinations sont encore nouvelles, le service, l'animation et la restauration demandent parfois à être améliorés.  Pour toutes ces raisons, je les recommande à des voyageurs qui savent faire preuve de discernement.  Autant vous le dire tout de suite, si le farniente sur la plage et la baignade dans une mer turquoise sont des priorités pour vous, ce ne sont peut-être pas des destinations qui vous conviendront et vous feriez mieux d'aller dans une des destinations citées précédemment.  Les destinations que j'ai choisies sont offertes pour la saison hivernale 2010-2011 en formule tout-inclus et en vol direct de Montréal.  Je vous en présente 3 cette semaine, toutes situées en Amérique Centrale.


Roatan, Honduras

Cette petite île d'environ 50 km de long par 6 km de large est située dans la mer des Caraïbes.  À part la capitale, Coxen Hole, qui ressemble davantage à un gros village, l'île n'est constituée que de villages de pêcheurs.  L'île est montagneuse et la végétation luxuriante.  J'y ai fait un bref séjour lors d'une escale au cours d'une croisière en 2007 et j'ai adoré l'endroit, me promettant d'y retourner un jour.  Le secteur le plus touristique est situé à l'ouest de l'île, à environ 30 minutes de l'aéroport.  Le secteur de West End est en fait un petit village de bord de mer aux rues en sable, tandis que le secteur de West Bay possède une superbe plage de sable blond et fin bordée de palmiers et longue de 1 km.  La mer est calme et l'eau est turquoise et transparente.  C'est ici que se concentrent la dizaine d'hôtels tout-inclus de 10 à 150 chambres tout au plus.  Ici donc, aucun méga-complexe ou construction en hauteur, tout est encore bien modeste.  L'endroit est presque sauvage et un peu bohème et me rappelle un peu l'atmosphère des îles thaïlandaises avec ses constructions en bois, ses bars et ses restos de bord de plage.

Roatan longe le côté sud de la deuxième plus grande barrière de corail au monde et c'est d'ailleurs un des meilleurs endroits au monde pour la plongée sous-marine et la plongée en apnée.  On retrouve à West Bay plusieurs centres de plongée plus qu'abordables, dotés d'instructeurs professionnels et d'un équipement de bonne qualité.  Il y a même une chambre hyperbare sur l'île pour les accidents dûs à la décompression.  À West Bay, la barrière de corail est si proche du rivage qu'il est possible de faire de la plongée en apnée à partir de la plage.  Outre la plage, les activités nautiques et les magnifiques couchers de soleil, il est tout à fait possible de louer un scooter ou une voiture et de partir à la découverte de l'île.  Jardin botanique, ferme d'iguanes, ferme de papillon, nage avec les dauphins et tyrolienne font aussi partie des excursions offertes.  À l'hôtel, ne vous attendez pas à vivre une expérience gastronomique, mais rien ne vous empêche de visiter un des nombreux restos des alentours.  Côté météo, il fait toujours chaud, avec une moyenne le jour de 28 C en janvier.  Les mois d'octobre à janvier sont les plus pluvieux, alors préférez les mois de février, mars et avril.  Cette destination soleil est en plein essor et c'est maintenant qu'il faut y aller avant qu'elle perde de son charme et de son authenticité.

Le vol direct sans escale de Montréal vers Roatan est assuré par Sunwing.


© Stellar150 | Dreamstime.com
Coxen Hole, la capitale de Roatan.

© Mario Dubé
Roatan est une île montagneuse et luxuriante

© Mario Dubé
La plage de West Bay
© John Anderson | Dreamstime.com
L'univers sous-marin de Roatan

Panama

Bien que ce ne soit pas vraiment une destination pour la plage et la mer, le Panama est quand même très apprécié de ceux qui le visitent.  C'est un paradis d'écotourisme avec une végétation luxuriante ainsi qu'une faune et une flore diversifiées.  Les amateurs d'oiseaux et de fleurs exotiques seront comblés.  À 45 minutes de l'aéroport et au milieu d'un parc national à proximité du croisement de la rivière Chagres et du canal de Panama se situe le Gamboa Rainforest Resort.  Il s'agit d'un hôtel de luxe de 200 chambres établi sur un site de 340 hectares.  Ici, il n'y a pas de plage mais vous entendrez le chant des oiseaux et bénéficierez d'une vue grandiose sur la rivière Chagres et les montagnes luxuriantes.  De la marina de l'hôtel, on peut même regarder les navires qui empruntent le canal de Panama.  Le site offre aux visiteurs une piscine, un spa, plusieurs sentiers de randonnée, une ferme de papillons, une ferme d'orchidées, un tramway aérien (sorte de gondole pour observer la canopée) et une tour d'observation offrant un panorama sublime sur la rivière Chagres et le canal de Panama.  Selon plusieurs commentaires, la restauration et le service y seraient excellents.  L'hôtel est offert en formule tout-inclus et certaines activités de courte durée sont même incluses et offertes quotidiennement, telles que randonnée en forêt de jour ou de nuit, randonnée à vélo et kayak sur la rivière Chagres.  Parmi les autres excursions payantes et de plus longue durée, citons les randonnées en forêt tropicale pour observer la faune et la flore, une excursion en tyrolienne, la visite de communautés indiennes, la pêche sur le lac Gatun, la visite des écluses et du canal de Panama, du kayak sur le canal de Panama, la visite des plages de la mer des Caraïbes et la visite Panama City, la capitale moderne avec ses gratte-ciel.

Pour ceux enfin qui voudraient effectuer un séjour balnéaire, sachez que quelques hôtels tout-inclus situés du côté de l'océan Pacifique sont à 2 heures de l'aéroport.  Les mêmes excursions citées ci-haut y sont offertes mais le temps de transport doit être pris en considération...  À conseiller à ceux qui aiment la tranquillité.  D'autres hôtels situés plus près de l'aéroport sont aussi disponibles en tout-inclus.  Le sable est fin mais plus foncé qu'ailleurs, les vagues font que l'eau est moins claire et la présence de raies peut parfois être incommodante.  Malgré tout, certains adorent l'endroit et s'y plaisent.  Sachez aussi qu'il est possible de combiner un séjour à la plage et un séjour en forêt tropicale au Gamboa Rainforest Resort.  De janvier à avril il fait beau mais la chaleur peut être lourde et difficile à supporter pour certains.

Le vol direct sans escale de Montréal vers Panama City est assuré par Sunwing et Air Transat.

© Christopher Howey | Dreamstime.com
Écluses sur le canal de Panama

© Vasyl Stenderchuck | Dreamstime.com
La jungle du Panama

© Tom Dowd | Dreamstime.com
Le lac Gatun


© Christopher Howey | Dreamstime.com
La plage de l'océan Pacifique au Panama
 
El Salvador

Ce petit pays a connu la guerre civile dans les années 80 mais est stable depuis 1992.  Il plaira aux amoureux d'écotourisme avec ses paysages magnifiques et ses nombreux volcans.  C'est aussi un des meilleurs endroits au monde pour le surf.  Sa population est chaleureuse et souriante, et les visiteurs sont reçus avec efficacité et professionnalisme.  Chose surprenante, le réseau routier est en très bon état et le pays se parcourt aisément d'est en ouest en moins de 3 heures.  De novembre à avril, il fait chaud, le ciel est bleu et les précipitations presque nulles.

Pour l'instant, le Royal Decameron Salinitas est le seul hôtel tout-inclus du pays.  Situé à 2 heures de l'aéroport, directement sur la plage de l'océan Pacifique, son architecture colorée et ses sculptures précolombiennes rappellent le style maya.  La plage de l'hôtel est baignable à marée haute seulement mais l'hôtel dispose d'un club de plage situé à 30 minutes de là et offre des navettes pour s'y rendre.  Dû à l'activité volcanique, le sable est noir mais doux pour les pieds et il est possible de marcher sur des kilomètres.  Mais la plage n'est pas la principale raison pour venir au El Salvador et il faut absolument partir en excursions.  Pour ce faire, un vaste choix d'excursions guidées est offert en français depuis l'hôtel:  visite de sites archéologiques précolombiens, visite de la capitale San Salvador qui possède de nombreux musées et deux superbes jardins botaniques, visite de villages coloniaux, visite de parcs nationaux dont le parc des Volcans, ascension de volcans, excursions pour voir des cascades ou observer des oiseaux, tyroliennes, pêche en haute mer, ou encore plongée sous-marine dans un lac de cratère.

Le vol direct sans escale de Montréal vers San Salvador est assuré par Air Transat.

© Andre Nantel | Dreamstime.com
Paysage volcanique du El Salvador



© Andre Nantel | Dreamstime.com
L'hôtel Royal Decameron Salinitas

Cliquer ici pour voir la suite de cet article.

Crédits photographiques:

© Stellar150 | Dreamstime.com
© Mario Dubé
© John Anderson | Dreamstime.com
© Christopher Howey | Dreamstime.com
© Vasyl Stenderchuck | Dreamstime.com
© Tom Dowd | Dreamstime.com
© Andre Nantel | Dreamstime.com