12 février 2015

Mérida, la belle du Yucatán

Façade colorée d'un immeuble à Mérida

















Mérida fut la première étape de ma récente escapade au Yucatán. À la fois modeste, agréable, festive et chaleureuse, cette ville à taille humaine est assez petite pour être explorée à pied et assez grande pour y passer quelques jours sans s'ennuyer. Petite visite de la capitale du Yucatán.



Ville coloniale

Mérida est une ville coloniale, comme en témoignent les petites rues colorées du centre où il fait bon flâner. Les bâtiments aux couleurs pastel ou vives, les arcades, le fer forgé et les autres détails architecturaux qui sont visibles ici et là rappellent le passé colonial espagnol de la région.

Au coeur de la ville, Plaza Grande est une belle et immense place centrale remplie d'arbres, d'allées piétonnes et de bancs publics. C'est ici qu'ont lieu tous les jours les cérémonies marquant le lever et l'abaissement du drapeau mexicain. Les édifices historiques qui l'entourent datent d'aussi loin que le 16e siècle. C'est le cas du Palacio Municipal (hôtel de ville) et de l'imposante cathédrale qui est magnifiquement illuminée le soir venu. Je vous recommande également d'aller jeter un coup d'oeil dans la cour du magnifique Palacio de Gobierno (palais du Gouverneur).

Parc au centre de Mérida
Un parc où les gens viennent pour discuter ou danser 

Église de style coloniale espagnole à Mérida
Une église de style coloniale

Façade colorée d'un immeuble à Mérida
Jolie façade dans une rue résidentielle

Le palais du gouverneur à Mérida
La très belle architecture coloniale espagnole du Palacio de Gobierno


L'âge d'or du sisal

Mérida était une ville prospère au tournant du 20e siècle grâce à la fabrication du henequén (sisal), une fibre naturelle provenant de la feuille de l'agave (cette plante sert également à la fabrication du mezcal et de la tequila). Le sisal servait entre autres à fabriquer de la corde mais l'arrivée de la fibre synthétique mit un terme à cette industrie florissante.

De nombreuses et majestueuses villas construites par de riches familles rappellent cette belle époque le long du Paseo de Montejo, un large boulevard planté d'arbres inspiré des Champs-Élysées parisiens. Le musée régional d'anthropologie occupe un de ces anciens palais, de même qu'une succursale de la chaîne Starbucks (qui mérite d'être mentionnée ne serait-ce que pour sa magnifique terrasse).

Sur la calle 60, ne manquez pas non plus de visiter le superbe Teatro Peón Contreras qui fut construit à la même époque. Malheureusement, je n'ai pu qu'observer son entrée (déjà magnifique avec son escalier en marbre et son dôme en vitrail) en raison d'un spectacle de l'orchestre symphonique du Yucatán (qui a lieu tous les vendredis soirs et les dimanches midis).

Villa le long du Paseo de Montejo à Mérida
Le long du Paseo de Montejo

Villa le long du Paseo de Montejo à Mérida
Le long du Paseo de Montejo


Spécialités yucatèques et marchés publics

Mérida est sans doute l'endroit par excellence pour goûter aux diverses spécialités du Yucatán. Pour manger pas cher dans une ambiance bon enfant, rendez-vous sur la Plaza Grande où se tient un marché artisanal tous les dimanches. On y trouve des spécialités locales telles que le cochinita pibil, du porc mariné dans du jus de citron, assaisonné d'une épice locale et cuit lentement dans une feuille de bananier avant d'être servi en tacos ou en sandwich. Pour quelque chose de plus sérieux ou pour un repas plus complet, je vous recommande le restaurant La Chaya Maya (calle 55 no 510) situé dans un beau bâtiment colonial doté d'une charmante cour intérieure.

Par ailleurs, pour mettre vos cinq sens en éveil, ne manquez surtout pas d'aller faire une petite visite au Mercado Municipal Lucas de Gálvez. Il faut toutefois avoir le coeur bien accroché par moments !

Vendeur de poisson au marché municipal de Mérida
La section de la poissonnerie au marché municipal

Bébés requins au marché municipal de Mérida
Bébés requins !


Folklore et vélo

Tous les samedis soirs, l'extrémité sud du Paseo de Montejo (près de la calle 49) accueille la Noche Mexicana, un spectacle folklorique mexicain où les mariachis,  les sombreros et les grandes robes colorées à plusieurs épaisseurs de jupons sont à l'honneur ! Le spectacle a lieu sur une scène extérieure et c'est gratuit.

Par ailleurs, le vélo est à l'honneur tous les dimanches matins alors que la calle 60 et le Paseo de Montejo sont fermés à la circulation automobile. Une excellente initiative qui permet de découvrir la ville à vélo en toute tranquillité. Pour louer un vélo, rendez-vous chez Bici Mérida situé sur le Paseo de Montejo (entre les calles 45 et 47).

Cyclistes sur la calle 60 par un beau dimanche matin à Mérida
La calle 60 est fermée à la circulation le dimanche matin pour le plus grand plaisir des cyclistes.


Mérida Fest

Mon séjour à Mérida coïncidait avec le Mérida Fest, un festival qui a lieu chaque année pendant tout le mois de janvier pour commémorer la fondation de la ville. Dans le cadre de ce festival, j'ai eu la chance d'assister à l'excellent spectacle de Matute, un groupe pop rock mexicain (que je ne connaissais pas évidemment) reconnu pour ses hommages aux années 80. Le spectacle avait lieu sur une scène extérieure sur la Plaza Grande. La foule était nombreuse, tout le monde semblait connaître les paroles des chansons et l'ambiance était à la fête. Une belle façon de terminer mon séjour à Mérida !

Tweet du chanteur du groupe Matute
Des photos postées par le chanteur du groupe sur Twitter. Je me trouve quelque part parmi cette foule !