27 mars 2014

Je pars en voyage en Chine


Comme c'est toujours le cas à la veille d'un nouveau départ, l'excitation et la joie d'un voyage imminent me gagne peu à peu. Il est minuit moins une. Et cette fois-ci, je prends la direction de la Chine !


Une occasion en or

Je ne suis encore jamais allé en Chine. Et mon intérêt pour ce pays ne s'est manifesté qu'au cours de la dernière année suite à la lecture de divers récits et témoignages provenant de différents blogueurs. Mais l'idée d'aller en Chine était encore loin dans ma tête. Jusqu'à ce que je tombe sur une vente de sièges avec Delta Airlines. Un prix ridiculement bas au départ de Montréal. Un signe qui m'était envoyé, ai-je pensé. J'ai saisi l'occasion.


Paraît-il que les chinois ne parlent que chinois !

Que me réserve la Chine ? J'ai une bonne idée de ce qui m'attend et en même temps je ne sais trop. Même si j'ai beaucoup voyagé en Asie de façon indépendante, et même en Inde, je sens que la Chine sera différente à plusieurs niveaux. Je saurai vous le dire à mon retour.

En fait, mon plus gros problème sera sans doute la barrière de la langue. Car il semble que très peu de chinois soient capable de parler la langue de Shakespeare, encore moins la langue de Molière. En mandarin, je ne sais dire que « bonjour » et « merci » (c'est déjà beaucoup, non ?). Et même si j'ai essayé d'apprendre un peu le pinyin (la transcription phonétique en écriture latine des sinogrammes chinois), j'ai l'impression que ça ne me sera guère utile ! J'apporte donc avec moi un dictionnaire visuel (un livre et une application mobile). Je n'aurai qu'à pointer une image pour me faire comprendre... enfin je l'espère !


Au programme : de grandes villes et un peu de campagne

Bien entendu, je ne ferai qu'effleurer ce vaste pays. Et cette première visite en Chine ne se fera pas vraiment hors des sentiers battus. Je visiterai surtout de grands classiques.

Je visiterai d'abord Pékin. Ensuite, j'irai voir la Grande Muraille de Chine en dormant une nuit dans une petite auberge située dans la nature directement au pied de la muraille. J'espère seulement qu'il fera beau pour que je puisse observer à la fois le coucher et le lever du soleil depuis la muraille ! Je compte aussi marcher une dizaine de kilomètres sur la muraille (entre Simatai et Jinshanling). Puis j'irai à Xian, là où se trouve l'armée de soldats en terre cuite, avant de grimper au sommet du mont Hua (Huashan), l'une des cinq montagnes sacrées. J'espère pouvoir dormir dans une auberge au sommet afin d'observer le coucher et le lever du soleil une fois de plus. Finalement, je terminerai mon voyage à Shanghai, cette ville de gratte-ciel tournée vers le future.


Je vous donne rendez-vous à mon retour à la mi-avril.

À bientôt !



Photo de la Grande Muraille de Chine à Mutianyu
La Grande Muraille près de Pékin
(photo de Nicolas Perrault III, CC0, via Wikimedia Commons)

Photo du mont Hua en Chine
Le mont Hua dans la province du Shaanxi
(photo de Clint, CC-BY-NC-ND 2.0, via flickr)

Photo de Shanghai
Shanghai
(photo de J. Patrick Fischer, CC-BY-SA-3.0, via Wikimedia Commons)