6 septembre 2012

La High Line

C'est l'une des attractions principales de New York depuis peu. Un projet grandiose qui réjouit maintenant les New-Yorkais autant que les touristes. Imaginez un jardin aménagé sur une ancienne voie ferrée surélevée et désaffectée... Un véritable jardin suspendu au coeur de Manhattan !

Tout simplement génial ! C'est ainsi que je me suis exclamé en découvrant la High Line pour la première fois tout récemment.


La petite histoire de la High Line


Au début du siècle dernier, le train était essentiel pour les entrepôts et les abattoirs du plus grand quartier industriel de New York situé dans un secteur du sud-ouest de Manhattan. Vu le nombre élevé d'accidents aux passages à niveau, la ville décida en 1929 de construire une voie ferrée surélevée que les trains commencèrent à emprunter dès 1934.

Avec l'accroissement du transport routier, le déclin du transport par rail s'amorça dans les années 1950 et 1960. Le dernier train y circula en 1980 et la voie ferrée surélevée fut ensuite abandonnée pendant de nombreuses années.

En 1999, alors que la structure d'acier était menacée de démolition, deux riverains formèrent l'organisation à but non lucratif « les Amis de la High Line » pour tenter de la sauvegarder et d'en faire un parc urbain. Une mobilisation s'ensuivit et le projet obtint le support de la ville en 2002. Les travaux débutèrent en 2006 et une première section de la High Line fut inaugurée en 2009. Une deuxième section fut ouverte en 2011, alors qu'une dernière section est en projet et pourrait voir le jour au cours des prochaines années.


Un magnifique parc linéaire urbain


Aujourd'hui, la High Line est l'un des plus beaux parcs linéaires urbains qui soit. Cette promenade étroite traverse du nord au sud sur un peu plus d'un kilomètre et demi les quartiers de Chelsea et du Meatpacking District. Étant située à quelques mètres du sol, la High Line permet de flâner paisiblement à l'écart de la circulation automobile et du tumulte urbain. Aménagée comme un toit vert, la High Line est un long ruban ininterrompu de plantes, de fleurs, et d'arbustes offrant des perspectives uniques sur la ville et la rivière Hudson. On y retrouve même une petite pelouse, une mini-forêt, une terrasse ensoleillée avec chaises longues et jeux d'eau, des créations artistiques et divers points d'observation permettant entre autres d'observer le trafic automobile - dont les nombreux taxis jaunes - en contrebas. Une équipe de jardiniers veille à l'entretien des plates-bandes l'été... et au déneigement l'hiver puisque la High Line est ouverte aux promeneurs à l'année !

Définitivement, la High Line est une belle réussite et une belle innovation permettant de mettre en valeur le passé industriel d'un quartier !


Un quartier en transformation


Les abords de la High Line se transforment rapidement depuis quelques années. D'anciens entrepôts ont été reconvertis en appartements et de magnifiques bâtiments au design très spécial bordent la promenade surélevée. Le Meatpacking District, là où se termine la High Line à son extrémité sud, est maintenant un quartier branché où foisonnent les bons restaurants et les boutiques de couturiers. Quelques marchands et restaurateurs « équitables » ont également ouvert des concessions directement sur la High Line pour le plus grand plaisir des promeneurs.


Je vous laisse découvrir la High Line en photos...


Photo Mario Dubé

Une forme d'art inusitée le long de la High Line - Photo Mario Dubé

Photo Mario Dubé

Photo Mario Dubé

Un jardinier à l'oeuvre - Photo Mario Dubé

Photo Mario Dubé

Heureux mariage des matériaux et des végétaux - Photo Mario Dubé

Photo Mario Dubé

Photo Mario Dubé

La High Line offre de belles perspectives sur la ville - Photo Mario Dubé

Ici, des chaises longues permettent de prendre un bain de soleil - Photo Mario Dubé

L'extrémité sud de la High Line - Photo Mario Dubé


Je vous invite également à consulter le site officiel de la High Line.