26 mars 2012

Trois randonnées à faire autour de Luang Prabang

J'ai récemment publié quelques articles à propos de Luang Prabang au Laos et j'en reparlerai certainement davantage dans un prochain article qui résumera mon voyage effectué en janvier dernier. Aujourd'hui, je veux plutôt vous parler de trois belles randonnées faciles à réaliser par vous-même et que j'ai faites au départ de Luang Prabang.


L'autre rive du Mékong

Cette première randonnée d'une demi-journée se fait à pied. C'est une belle randonnée qui vous fera découvrir le côté sauvage et non-touristique du Laos. Même en pleine saison touristique où nous étions, nous n'y avons croisé qu'un seul autre couple de touristes. Depuis la vieille-ville de Luang Prabang, il faut d'abord prendre le traversier pour atteindre l'autre rive du Mékong. De là, après avoir remonté la berge, il faut prendre le chemin de terre carrossable qui part vers la droite. Après avoir traversé un village laotien, le chemin se transforme ensuite en sentier pédestre et longe le Mékong sur environ deux kilomètres, reliant une série de monastères enfouis dans la jungle (et toujours habités par quelques moines) et offrant de belles vues sur le fleuve et sur Luang Prabang juste en face.


Le Wat Had Siaw, un des nombreux temples enfouis dans la jungle que cette randonnée nous permet de découvrir.
Photo de Mario Dubé


Les chutes de Kuang Si

De nombreuses agences proposent cette excursion en petits groupes, souvent combinée avec la visite des grottes de Pak Ou. Toutefois, il est beaucoup plus agréable d'y aller par soi-même en louant un vélo ou un scooter (nous avons opté pour le scooter). D'autant plus que cette randonnée mérite vraiment qu'on y consacre une journée entière. Tout d'abord, la route pour s'y rendre est très belle (route pavée en bon état). Elle traverse des villages et longe des rizières. En ayant son propre moyen de transport, on peut donc s'arrêter en chemin et prendre le temps d'observer le paysage et la vie rurale. Les chutes sont situées à 30 km de la ville dans un parc forestier. Le site est tout simplement magnifique : des cascades qui se déversent dans des bassins d'eaux turquoises et lumineuses et une superbe végétation qui filtre les rayons du soleil et crée de merveilleux jeux d'ombres et de lumières. Des sentiers et des passerelles y ont été aménagés, et des cabines permettent de se changer. L'eau est froide, mais croyez-moi, il est très difficile de résister à la tentation de s'y baigner (la baignade est autorisée dans certains bassins). Des gargotes situées à l'entrée du parc permettent de se restaurer mais il y a aussi un café à l'intérieur du parc. Vous ne serez pas seul, les chutes de Kuang Si étant très prisées, mais c'est une très belle randonnée à ne pas manquer sous aucun prétexte.


Les minéraux ont formé ces bassins naturels et leur donnent cette couleur et cette luminosité.

Photo de Mario Dubé

Photo de Mario Dubé

Photo de Mario Dubé



La cascade principale mesure 25 mètres de hauteur.

Photo de Mario Dubé



Paysages, champs et rizières sur la route menant aux chutes.

Photo de Mario Dubé

Photo de Mario Dubé



Autour du mont Xouang

Cette randonnée d'une quarantaine de kilomètres depuis Luang Prabang fait le tour du mont Xouang qui s'élève à 1029 m. (plus haut que le Mont Tremblant, au Québec). Cette belle randonnée d'une journée peut se faire à vélo ou encore en scooter comme nous l'avons faite. La première moitié du trajet se fait en empruntant la route 13 (route pavée en bon état) alors que la seconde moitié du trajet se fait sur une route de terre parfois cahoteuse (mais vous serez seul au monde). En route, vous pourrez admirer de beaux paysages, des plantations de bois de teck ainsi que des plantations d'ananas (asséchées toutefois en janvier). Vous pourrez faire une halte au Elephant Village, un centre de protection et de réhabilitation des éléphants qui supporte la communauté locale en employant des villageois et en redonnant une partie des profits tirés du tourisme aux villages de la région. D'ici, la vue sur les montagnes et la rivière Nam Khan en contrebas est magnifique ! Vous pourrez nourrir les éléphants, faire une randonnée à dos d'éléphant ou tout simplement vous restaurer en profitant du cadre idyllique. Le centre propose également des circuits d'aventure de 2 ou 3 jours qui semblent très intéressants en partenariat avec le campement de luxe Shangri Lao situé juste à côté. Pourquoi ne pas en profiter alors pour étirer son séjour ? Par ailleurs, deux autres complexes écotouristiques sont situés à proximité : le Lao Spirit Resort et le Zen Namkhan Boutique Resort. En quittant l'Elephant Village, ne manquez pas de passer par le village voisin de Ban Xieng Lom (également situé en bordure de la rivière Nam Khan) avant de reprendre la route en direction de Luang Prabang.



Les berges de la rivière Nam Khan au village de Ban Xieng Lom - Photo de Mario Dubé
 

Une petite vidéo que j'ai tournée au Elephant Village.




Pour réaliser ces randonnées, munissez-vous d'une carte Hobo, très détaillée et indispensable pour les cyclistes, que vous trouverez facilement à Luang Prabang.



Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager à l'aide des boutons ci-bas.