3 juin 2011

Pittoresque Provincetown

© Chris Devers / flickr
Le Pilgrim Monument
À l'approche des vacances estivales, vous songez peut-être à partir en voiture vers les plages de la côte nord-est américaine. Pour une ambiance hors du commun et un site exceptionnel, dirigez-vous vers Provincetown, un lieu de villégiature très convoité pendant la belle saison et l'une des mes destinations préférées aux États-Unis.

Provincetown doit son existence aux Pilgrims (pèlerins), ces immigrants anglais qui débarquèrent ici en 1620. La ville commença à prospérer au 19e siècle grâce à son important port de pêche et son industrie baleinière, puis avec l'arrivée de nombreux marins portugais, pour devenir le centre commercial le plus important de Cape Cod. Le tourisme prit la relève au début du 20e siècle et des communautés d'artistes, d'écrivains et d'homosexuels se développèrent, attirés par la beauté exceptionnelle des lieux, le cadre rural et la tolérance qui y régnait. Ce riche héritage ainsi qu'une population éclectique et une scène artistique et culturelle vibrante font aujourd'hui de P-town, telle qu'on la surnomme affectueusement, un lieu unique et pittoresque. Connue pour être l'une des plus importantes villes gays, il est cependant faux de croire que la destination ne s'adresse qu'aux gays ! Provincetown est aussi très familiale et attire une clientèle très diversifiée.

Provincetown est située tout au bout de la péninsule de Cape Cod qui s'avance sur près de 100 km dans l'océan Atlantique. Fait particulier, tout le littoral faisant face à l'océan Atlantique est protégé par le Cape Cod National Seashore Park, créé par le président John F. Kennedy en 1961. Composé de forêts de pins, de marais, d'étendues d'herbes et de dunes de sable, le parc a eu pour effet de préserver la région du développement
immobilier qui défigure tant d'autres régions côtières. Cet environnement naturel de toute beauté saura plaire aux amants de la nature et aux photographes. En arrivant à Provincetown par la route, ce sont d'abord ces dunes de sable qui nous frappent, et il  n'est d'ailleurs pas rare que le sable déborde sur la chaussée. La ville étant entourée par la mer, l'air salin est pur et vivifiant, et il n'est pas rare que l'on entende les cornes de brume percer le silence.

© Mario Dubé
Paysage du Cape Cod National Seashore Park

Les lieux ont conservé leur cadre rural et champêtre, et Provincetown ressemble davantage à un gros village historique avec une rue commerciale centrale qui porte le nom de Commercial street. Cette rue envahie par les piétons est le centre névralgique de la «petite» ville avec ses nombreux commerces, boutiques, restaurants, bars, bed & breakfast et galeries d'art, la plupart situés dans d'anciennes maisons joliment restorées. Les autres petites rues transversales sont plutôt calmes mais ne manquent pas d'attrait pour autant avec leurs belles petites maisons en bois et en bardeaux de cèdre et leurs jolis jardins à l'anglaise soigneusement entretenus. Au centre de la ville s'élève le très beau Pilgrim Monument en hommage aux Pilgrims qui débarquèrent ici. C'est la plus haute structure de granit des États-Unis ainsi qu'un important point de repère pour les visiteurs. À son
sommet, vous aurez une vue époustouflante sur la ville et les environs.

La ville est protégée par une bande de terre qui s'avance au large et qui forme un port naturel où viennent mouiller et s'amarrer de nombreux bateaux de pêche, voiliers et yachts privés. Il faut donc sortir de la ville afin de trouver les très belles plages de sable blond qui se cachent derrière les dunes de sable du Cape Cod National Seashore Park. Ici toutefois, aucun boardwalk, aucun édifice et aucun commerce. Malgré qu'il y ait des services à deux endroits distincts, les kilomètres de plages demeurent sauvages et mieux vaut amener avec soi de quoi se nourrir et se désaltérer. La plage la plus proche étant à environ 45 minutes de marche de Provincetown, le vélo ou l'automobile peut devenir essentiel. À noter qu'il existe aussi une navette pendant la haute saison touristique. Outre la plage et les sports nautiques, un grand choix d'activités est offert, comme par exemple le vélo (il existe une très belle piste cyclable qui permet de découvrir les environs), l'équitation, la randonnée (seul ou avec un guide), l'observation d'oiseaux, une excursion organisée en 4x4 sur les dunes de sable ou encore une croisière pour observer les baleines.

© Mario Dubé
Commercial street

Provincetown est connue pour ses magnifiques gîtes et bed & breakfast , certains étant situés dans de superbes maisons victoriennes. Les tarifs sont cependant assez élevés durant l'été et il est préférable de réserver longtemps à l'avance. Sinon, la location d'un condo ou d'une maison est une formule très populaire que je trouve intéressante, à moins que vous ne préfériez le camping. Il existe de bons restaurants sur Commercial street, encore une fois assez dispendieux. Ne manquez pas de goûter au clam chowder, ou encore au fudge et aux salt water taffies vendus un peu partout. La ville est aussi connue pour son tea dance de fin d'après-midi (recommandé ne serait-ce que pour prendre un verre sur la terrasse extérieure qui offre une très belle vue sur le port), ses nombreux bars, piano bars et cabarets. Il n'en reste pas moins que la principale activité en soirée est de se promener sur Commercial street et de faire les boutiques et les galeries d'art, Provincetown étant reconnue pour ses créations originales et uniques.

© Matt Binns / flickr
Vue aérienne de Provincetown

Pour plus d'informations, visitez le site officiel de la ville de Provincetown.



Si comme moi vous possédez un chien, vous serez sûrement intéressé par mon billet expliquant pourquoi Provincetown est aussi "LA" destination par excellence pour amener nos petites bêtes adorées. Lire mon billet "Des vacances à Provincetown avec son chien"


Crédits photographiques:

Pilgrim Monument © Chris Devers / flickr / Licence CC BY-NC-ND 2.0
Vue aérienne de Provincetown © Matt Binns / flickr / Licence CC BY-NC-ND 2.0