4 novembre 2010

L'Inde: mode d'emploi


Le Taj Mahal
Pays trop souvent associé à la pauvreté, à la misère, aux bidonvilles et aux mendiants, et malgré ce qu'en pensent plusieurs, l'Inde est un pays magnifique qui a beaucoup à offrir au voyageur.  C'est un pays d'une grande diversité où les contrastes sont omniprésents.  Suite à mon voyage en Inde en février dernier, voici un bref aperçu du pays ainsi que quelques conseils utiles pour le voyageur.

Tout d'abord, l'Inde est un grand pays.  Du nord au sud, le pays couvre une distance équivalente à celle entre Montréal et Miami, alors que d'est en ouest la distance équivaut à celle entre Montréal et Winnipeg.  Cela explique la grande variété de paysages allant des sommets enneigés de l'Himalaya à la plaine du Gange et du désert du Thar à la végétation tropicale du sud du pays.

L'Inde compte 22 langues officielles en plus de l'anglais, et certains affirment qu'il existe environ 4000 langues et dialectes.  Les Indiens parlent souvent deux ou trois langues, une nécessité pour communiquer entre eux.  Souvent, comme c'est le cas entre un Indien venant du nord et un autre venant du sud, l'anglais demeure la seule langue de communication possible.  Les 5 langues les plus parlées sont l'hindi, le bengali, le télougou, le marathi et le tamoul.

Les religions sont nombreuses en Inde.  Les hindous sont largement majoritaires à 80 %, suivis des musulmans, des chrétiens, des sikhs, des bouddhistes et des jaïns.  Malheureusement, cela crée des tensions et mène parfois à des affrontements.

Indiens dans le Gange à Varanasi
Au niveau économique, l'Inde a rejoint les grandes puissances de ce monde grâce à une main-d'oeuvre compétente et bon marché.  Les centres d'appels téléphoniques et l'informatique sont largement responsables du succès de l'Inde.  L'Inde excelle dans la haute technologie informatique, le pays produisant entre autres des ingénieurs et des informaticiens hautement qualifiés, et les villes d'Hyderabad, Bangalore, Pune et Gurgaon sont aujourd'hui reconnues mondialement dans ce domaine.

En ce qui a trait à la pauvreté et aux conditions de vie en général, les disparités régionales sont importantes.  Certains états tels que le Rajasthan, l'Uttar Pradesh et le Bihar, sont très pauvres et peu développés, alors que d'autres tels que le Kerala, le Tamil Nadu et le Bengale occidental sont développés et mieux nantis.  Le Kerala, cet état du sud-ouest du pays, est un exemple surprenant.  C'est l'état le plus développé avec des conditions sanitaires, des taux de scolarisation et d'alphabétisation et un taux de natalité comparables aux nôtres!  Bien que près de la moitié de la population soit toujours dans la pauvreté, la renaissance économique et technologique dont bénéficie l'Inde a favorisé ces dernières années l'émergence d'une classe moyenne aisée.  Par ailleurs, l'Inde est un des pays au monde qui compte le plus de milliardaires!  Et parmi les Indiens connaissant une notoriété à l'étranger, citons Lakshmi Mittal, président de ArcelorMittal, le plus gros producteur d'acier au monde, et Sabeer Bhatia, co-fondateur de Hotmail!

L'Inde est-elle à conseiller pour tous?

Enfant à bord d'un rickshaw à Jaipur
Pas nécessairement.  Il faut être aventureux, avoir une bonne ouverture d'esprit, être capable d'accepter les imprévus et être en bonne santé.  Par ailleurs, les Indiens accordant une place importante à la famille, vous serez bien accueillis partout en Inde si vous voyagez avec des enfants.

Quelle est la meilleure période pour aller en Inde?

De mi-novembre à fin mars alors qu'il fait beau et que le temps est sec (à l'exception du Cachemire et du Ladakh dans l'Himalaya).  À cette période dans le nord du pays (Rajasthan, Delhi, Varanasi), il fait chaud sans excès le jour mais les nuits peuvent être froides, alors que le reste du pays connaît des températures tropicales.  Avril et mai sont les mois les plus chauds, les températures pouvant atteindre parfois entre 40 et 45 degrés Celsius.  La mousson survient subitement de juin à octobre avec des pluies torrentielles et un taux d'humidité très élevé.  Les pluies font baisser un peu les températures, mais cela reste quand même très chaud.

Quand au Cachemire et au Ladakh dans les montagnes de l'Himalaya, la meilleure saison est de mi-mai à octobre.  La mousson n'atteint pas ces vallées où le temps demeure beau et sec avec des températures tempérées.  En revanche, de novembre à avril il peut faire très froid.

Le pays est-il sûr?

En général oui.  Quelques régions sont sensibles, comme le Cachemire, et il importe de se renseigner avant de partir.  Sans tomber dans la paranoïa, l'Inde est sujet à des tensions et à des actes terroristes à cause de ses diversités ethniques et religieuses.  Enfin, sachez que les routes peuvent être dangereuses et qu'il est prudent de surveiller ses effets personnels à bord des trains.  Ceci dit, les Indiens sont généralement accueillants et gentils, et vous passerez probablement un séjour inoubliable.

Est-ce inévitable de tomber malade?

Malgré des conditions sanitaires et des règles d'hygiène parfois rudimentaires, il est possible de voyager en Inde sans jamais tomber malade.  Mais pour cela, je vous conseille de manger strictement végétarien, la viande étant la principale cause d'intoxication alimentaire en Inde, et de ne boire que de l'eau embouteillée.  La nourriture indienne végétarienne est délicieuse et très variée, il n'est donc pas difficile de se priver de viande.  Le thé chai est sans danger car le breuvage est mis à bouillir longuement.

Comment visiter l'Inde?

Le pays est grand donc il est impossible de tout voir en un seul voyage.  La règle d'or est de prendre son temps.  Vous devrez vous acclimater au pays, vous serez à la fois désorienté et captivé par tout ce qui se passera autour de vous, les déplacements se feront au ralenti, la circulation sera dense, il y aura beaucoup de monde partout, bref tout cela vous ralentira considérablement.  Même un simple trajet à pied  risque de vous paraître semblable à un parcours du combattant!  Ne planifiez donc pas un itinéraire surchargé.  En ville notamment, vous ne pourrez guère visiter plus de deux sites ou monuments dans la même journée.  Prévoyez aussi du temps pour les imprévus, souvent inévitables en Inde!

À quoi doit-on s'attendre?

Vaches parmi la circulation à Jaipur
L'Inde ne ressemble à aucun autre pays et il est normal de subir un choc culturel.  La pollution atmosphérique atteint des niveaux très élevés et peut causer des problèmes respiratoires.  On parle souvent de brume sèche pour décrire les conditions météorologiques.  Il s'agit de polluants sous forme de fines particules en suspension dans l'air.
Deuxième pays le plus peuplé au monde (1,17 milliards), le pays est bruyant et chaotique, et il faut souvent s'armer de patience.  Les vaches, mais aussi d'autres animaux, circulent librement partout, laissant les rues jonchées d'excréments, alors que des déchets s'entassent à certains endroits.  La pauvreté est partout bien-entendu.  Sur la rue, vous ne serez pas importuné par des hordes d'enfants ou des mendiants, du moins pas plus que dans d'autres pays, par contre il est fort probable qu'on vous aborde pour vous poser toutes sortes de questions ou vous inviter dans la boutique d'un ami ou d'un cousin...  Bref, tous vos sens seront sollicités.  En revanche, l'Inde possède de nombreux attraits touristiques, des monuments grandioses, des paysages fabuleux et un peuple surprenant.  Les nombreuses scènes de la vie quotidienne et la foule bigarrée feront le bonheur des photographes.

Quels moyens de transport privilégier?

En ville, il est préférable de marcher ou de prendre un rickshaw.  Ces derniers ont l'avantage de pouvoir se faufiler entre les voitures et les nombreux obstacles présents sur les routes.  À Delhi, on peut aussi emprunter le métro qui, étonnamment, est propre et moderne.

Gare de New Delhi
Je recommande de prendre le train au moins une fois pendant un séjour en Inde.  C'est une façon agréable, sécuritaire et économique de découvrir le pays et ses habitants.  Étant le moyen de transport le plus utilisé, je vous conseille de réserver à l'avance pour les longs trajets.  Vous aurez au moins la tranquilité d'esprit de détenir une réservation, quitte à la modifier ou à l'annuler si vous changez vos plans par la suite.  Pour plus de confort et d'intimité sur les trajets de nuit, réservez une couchette en première classe.  Finalement, sachez qu'il n'est pas rare que les trains prennent du retard en chemin.

Il est impossible pour un étranger de conduire en Inde.  Par contre, la location d'une voiture avec chauffeur est un choix abordable et fort populaire auprès des touristes, et il est facile de faire les arrangements sur place.  On peut louer une voiture avec chauffeur pour un simple trajet entre deux villes ou pour effectuer un circuit sur mesure de plusieurs jours.  Les avantages sont évidents:  vous partez quand vous voulez, où vous voulez, et dans le confort d'une voiture climatisée.  Toutefois, je vous conseille de bien vous informer à l'avance sur les compétences du chauffeur proposé et sur ses connaissances en anglais.  Sachez aussi qu'en Inde la vitesse moyenne que vous atteindrez sera de 40 ou 50 km/h.  Ainsi, il faudra calculer au minimum 4 heures pour franchir une distance de 200 km.

À cause des distances importantes et de la lenteur des transports, il peut être très judicieux de prendre l'avion de temps en temps.  Les vols intérieurs sont abordables en Inde, et plusieurs compagnies aériennes telles que Jet Airways, Kingfisher Airlines et Spice Jet possèdent une flotte moderne et bien entretenue tout en offrant fiabilité et ponctualité.

Voici quelques sites intéressant pour planifier votre voyage:

Pour tout savoir sur les trains A Beginner's Guide to Train Travel in India
Pour connaître les horaires des trains Indian Railway Timetable
Pour effectuer ses réservations de trains (je l'ai utilisé et c'est fiable) Indian Railway Catering and Tourism
Pleins d'infos sur le pays et un forum de discussions IndiaMike.com