15 juin 2016

72 heures à Hong Kong

Panorama de Hong Kong

Même si j'ai trimbalé mon sac à dos dans divers endroits en Asie au cours de ma vie de voyageur, je n'avais encore jamais mis les pieds à Hong Kong jusqu'à tout récemment. Par manque d'intérêt, mais surtout parce que cette destination n'a pas la réputation d'être particulièrement bon marché. L'automne dernier, alors que je me trouvais dans le sud de la Chine, j'en ai donc profité pour aller découvrir cette mégapole asiatique. Et vous savez quoi ? J'ai adoré ça !


Hong Kong, une ville pas tout à fait chinoise

Depuis la ville chinoise de Shenzhen, j'ai rejoint Hong Kong à pied. Oui, à pied ! Il faut dire qu'il n'y a que 200 mètres à franchir. À cet endroit, un pont piétonnier enjambe la rivière Shenzhen qui sert en quelque sorte de frontière. Une véritable frontière avec un contrôle des passeports et tout. Avec non pas un mais deux postes frontaliers ! D'un côté celui qui permet de sortir de la Chine, de l'autre celui qui permet d'entrer à Hong Kong.

Car bien qu'ayant été rétrocédée à la Chine il y a presque 20 ans, Hong Kong n'en fait pas encore complètement partie et conserve une certaine autonomie. L'ancienne colonie britannique demeure une région administrative spéciale au sein de la Chine qui est soumise à la notion « un pays, deux systèmes », ce qui a permis à Hong Kong de conserver entre autres ses propres lois et sa propre monnaie.


Premières impressions

Étrangement, lorsqu'on traverse la rivière, on aperçoit ce mur coiffé de barbelés qui longe la rive du côté hongkongais et qui rappelle les efforts déployés par les autorités pour empêcher tout Chinois d'entrer illégalement à Hong Kong !

À bord du métro qui traverse les Nouveaux Territoires en direction du centre-ville, je constate à quel point Hong Kong est montagneuse et boisée. En effet, les montagnes et les forêts recouvrent plus de 70% du territoire. Une facette de la ville que plusieurs ignorent et que d'autres ont souvent tendance à oublier. Malheureusement, ma brève escapade ne me laissera guère le temps cette fois-ci de découvrir ce "côté nature", pas plus que d'explorer certaines des 234 îles que compte Hong Kong.

Enfin, je remarque qu'il y a beaucoup de "Blancs" (c'est frappant surtout lorsqu'on arrive de Chine), particulièrement sur l'île de Hong Kong où se trouve le coeur économique et politique de Hong Kong. Sans doute est-ce l'héritage laissé par la couronne britannique !

Scène de rue dans Kowloon
Une rue animée de Kowloon

Hong Kong Park
Hong Kong Park est situé entre la montagne et les gratte-ciel


L'île de Hong Kong

Pour ces 72 heures à Hong Kong, j'ai choisi de dormir sur l'île de Hong Kong. C'est sur l'étroite bande côtière du nord de cette île montagneuse est densément peuplée que se trouvent le quartier historique, le quartier des affaires et le centre de la vie nocturne hongkongaise. Selon moi, c'est l'endroit le plus agréable et le plus pratique pour se loger. Ici, les gratte-ciel se dressent au pied des montagnes verdoyantes, face au célèbre Victoria Harbour où les bateaux, les ferrys et les hydroglisseurs vont et viennent tout au long de la journée. C'est ici également que circulent les fameux tramways à impériale.

En venant ici, mon seul souhait était d'obtenir une chambre avec une vue sur Victoria Harbour sans que ça me coûte une (grosse) fortune. Et c'est au IBIS Hong Kong Central and Sheung Wan Hotel que j'ai trouvé mon bonheur. Bon, j'avoue que je n'ai pas l'habitude de fréquenter ce genre d'établissement... En revanche, j'ai eu la vue à couper le souffle dont je rêvais !

Victoria Harbour
La vue sur Victoria Harbour et Kowloon depuis ma chambre d'hôtel



À ne pas manquer lors d'un premier séjour à Hong Kong

Il est maintenant temps de vous parler des endroits et des activités à ne pas rater si vous visitez Hong Kong pour la première fois.


1 - Monter au Victoria Peak à bord du Peak Tram


Le tout premier funiculaire d'Asie ne prend que quelques minutes pour atteindre le sommet du Victoria Peak. Bien que la montée soit vertigineuse et impressionnante, la foule peut cependant rendre l'expérience un peu moins agréable. Vous serez cependant récompensé par l'une des plus belles vues panoramiques de Hong Kong. Tout simplement spectaculaire ! Un conseil : redescendez en toute tranquillité en empruntant les sentiers boisés.

Panorama de Hong Kong depuis le sommet de Victoria Peak

Panorama de Hong Kong depuis le sommet de Victoria Peak

Gratte-ciel qui se dressent sur les pentes boisées de l'île de Hong Kong

Panorama de Hong Kong depuis le sommet de Victoria Peak



2 - Traverser Victoria Harbour à bord du Star Ferry


Le Star Ferry navigue entre Kowloon et l'île de Hong Kong à intervalles réguliers tout au long de la journée. Pour un coût minime, il s'agit d'une agréable façon de passer d'une rive à l'autre. La traversée ne dure que 10 minutes mais elle offre de magnifiques points de vue sur la ville depuis l'eau. À faire de jour comme de soir.

Le Star Ferry dans Victoria Harbour



3 - Marcher sur la promenade de Tsim Sha Tsui


À proximité du débarcadère du Star Ferry, côté Kowloon, une promenade piétonne longe Victoria Harbour en direction est. Cette promenade permet d'observer les bateaux qui sillonnent le port et d'admirer les nombreux gratte-ciel construits au pied des montagnes sur l'île de Hong Kong juste en face. Le spectacle est particulièrement magnifique à la tombée de la nuit lorsque la ville s'illumine, scintille et clignote de mille feux.

Hong Kong au coucher du soleil



4 - Monter à bord d'un tramway à impériale


De nombreux tramways à impériale circulent encore de nos jours sur l'île de Hong Kong. Voilà une façon agréable et charmante de se déplacer et de découvrir la ville, particulièrement si vous êtes assis au deuxième étage. Un conseil : munissez-vous de la carte Opus qui vous permettra d'utiliser avantageusement le métro, le tramway et le bus pendant votre séjour.

Tramways à impériale à Hong Kong



5 - Se promener dans Sheung Wan


En flânant dans le quartier historique de Sheung Wan, vous découvrirez une multitude d'échoppes vendant des plantes médicinales, des épices, du poisson séché et d'autres denrées alimentaires que vous ne saurez identifier. Un peu plus haut dans Sheung Wan Mid-Levels, quelques temples chinois alternent avec des galeries d'art, de jolies boutiques, des cafés et des maisons de thé.

Sacs d'épices dans une échoppe de Hong Kong

Spirales d'encens dans un temple chinois à Hong Kong

Spirales d'encens dans un temple chinois à Hong Kong



6 - Prendre l'escalier Central-Mid-Levels


Véritable attraction en soi, cet escalier roulant extérieur construit en plusieurs volées a une longueur de près d'un kilomètre et relie le quartier des affaires aux quartiers résidentiels situés sur les hauteurs de la ville. Alors que l'escalier descend le matin, le roulement est inversé en milieu de journée pour permettre aux gens de rentrer chez eux sans se fatiguer. Ingénieux, n'est-ce pas ? En chemin, arrêtez-vous dans Soho, un quartier animé rempli de bars et de restaurants de toutes sortes où la jeunesse branchée côtoie l'homme d'affaires en veston-cravate.


*  *  *


Évidemment, Hong Kong a beaucoup plus à offrir. Avec plus de temps, on peut se balader dans les Nouveaux Territoires et les nombreuses îles, explorer des villages fortifiés, découvrir des villages de pêcheurs, visiter des monastères, parcourir des réserves naturelles, partir en randonnée sur les nombreux sentiers de randonnée, se prélasser sur une des nombreuses plages, faire du vélo... Tout ça est possible à Hong Kong !

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un coup d'oeil sur la page Facebook de Voyagista. Amélie y partage plein de photos ces temps-ci sur le côté moins connu de sa ville d'adoption qu'est Hong Kong.