15 août 2015

Charlevoix en train

Paysage à Baie-Saint-Paul

Charlevoix. Un classique au Québec. Une valeur sûre. Enfin presque, pour autant que la météo soit clémente ! Pour ma part, j'ai été particulièrement chanceux puisque le soleil et la chaleur étaient au rendez-vous pour ma petite escapade sur la côte charlevoisienne. Une échappée trop courte pour découvrir tous les attraits qu'offre la région, mais ô combien agréable ! Aujourd'hui, je vous propose une façon originale et agréable de découvrir la belle région de Charlevoix.



Le Train léger de Charlevoix

Vous savez sans doute que j'aime voyager en train et c'est donc avec enthousiasme que j'apprenais un peu plus tôt cette année la mise en service du Train léger de Charlevoix. Il s'agit d'un train saisonnier composé de deux voitures automotrices - donc sans locomotive - qui fait le trajet entre Chute-Montmorency (à proximité de la ville de Québec) et plusieurs localités dans Charlevoix.

Deux circuits sont proposés pendant la période estivale. Un premier de Chute-Montmorency à Baie-Saint-Paul, avec des arrêts à Sainte-Anne-de-Beaupré et à Petite-Rivière-Saint-François. Et un deuxième de Baie-Saint-Paul à La Malbaie, avec des arrêts Aux Éboulements et à Saint-Irénée. Plusieurs départs sont offerts dans la journée et il est possible de faire la correspondance entre les deux trains à Baie-Saint-Paul.

Il s'agit essentiellement du même trajet qu'empruntait le Train du Massif de Charlevoix par le passé. Ce dernier a été remplacé cette année par le Train léger de Charlevoix. Des voitures plus modestes et l'abandon de la formule gastronomique (qui était un peu trop dispendieuse pour monsieur-madame-tout-le-monde) ont ainsi mené à la création de ce système de transport interurbain écoresponsable et abordable.

Qu'en est-il exactement ? J'ai fait le trajet aller-retour entre Chute-Montmorency et Baie-Saint-Paul récemment. Si la première demi-heure jusqu'à Sainte-Anne-de-Beaupré est plutôt monotone, le reste du trajet est cependant très pittoresque. Le train traverse ensuite le cap Tourmente avant de rejoindre la rive du fleuve Saint-Laurent. Pendant l'heure et demie qui suit, le train longe le fleuve à quelques pieds seulement de l'eau. On ne peut vraiment pas être plus près que ça ! Et évidemment, les paysages sont magnifiques. J'ai même eu la chance d'apercevoir un ours noir qui a rapidement déguerpi à l'approche du train. Bref, voilà une façon originale et agréable de visiter la région et d'apprécier la beauté des paysages le long du fleuve Saint-Laurent.

Quelques informations et observations supplémentaires :

  • L'aller-retour Québec - Baie-Saint-Paul m'a coûté $94.64 avec le rabais de 10% offert sur le site de l'Office du tourisme de Québec (valide jusqu'au 11 octobre 2015).
  • Un menu léger est disponible à bord en supplément afin de combler les petites fringales.
  • Assurez-vous de réserver un siège côté fleuve au moment de la réservation.
  • Dommage que le train ne parte pas directement de la gare du Palais à Québec. Cela simplifierait les correspondances avec ViaRail (c'était mon cas) ou avec les autobus interurbains.
  • Plus d'informations sur le site de Réseau Charlevoix


Quelques photos du voyage de Chute-Montmorency à Baie-Saint-Paul

Le Train léger de Charlevoix en gare de Chute-Montmorency
À bord du Train léger de Charlevoix : vue sur le fleuve Saint-Laurent
À bord du Train léger de Charlevoix : vue sur le fleuve Saint-Laurent
À bord du Train léger de Charlevoix : vue sur le fleuve Saint-Laurent
Arrivée à Baie-Saint-Paul avec le Train léger de Charlevoix
Les rails à la gare de Baie-Saint-Paul


Quelques photos du voyage de retour par temps orageux

Temps orageux sur le fleuve Saint-Laurent
Temps orageux sur le fleuve Saint-Laurent
Navire sur le fleuve Saint-Laurent par temps orageux


Baie-Saint-Paul

Située au fond de la baie Saint-Paul dans une vallée verdoyante, la belle petite ville de Baie-Saint-Paul est une étape idéale dans Charlevoix. La ville est traversée par la rivière du Gouffre, une rivière à saumon qui se jette dans le fleuve Saint-Laurent à l'endroit où se trouve le quai de Baie-Saint-Paul. Celui-ci offre de belles perspectives sur les marais et le fleuve. Il faut y venir à différents moments de la journée pour observer les paysages qui changent au gré des marées. Vous serez d'ailleurs surpris de voir la baie presque à sec à marée basse !

Les rues Saint Jean Baptiste et Sainte Anne sont certainement les plus agréables à parcourir à pied. Les belles maisons centenaires sont bien entretenues et plusieurs abritent aujourd'hui des galeries d'art et des restaurants. Les épicuriens, quant à eux, ont le choix parmi plusieurs excellentes tables mettant en valeur les produits du terroir. Par ailleurs, de nombreux événements animent la scène culturelle tout au long de l'année - surprenant pour une petite ville de cette envergure ! Pour ma part, j'ai manqué de peu Le Festif!, un événement musical très populaire, de même que le Symposium international d'art contemporain qui débutait le jour de mon départ. Ce n'est que partie remise !

Enfin, pour goûter à l'hospitalité de la région, le mieux est sans doute de rester dans l'un des nombreux gîtes.

La rivière du Gouffre à Baie-Saint-Paul
L'église de Baie-Saint-Paul
La rue Saint Jean Baptiste à Baie-Saint-Paul
La rivière du Gouffre à Baie-Saint-Paul
Champs et montagnes à Baie-Saint-Paul
Champs et montagnes à Baie-Saint-Paul
La marina de Baie-Saint-Paul à marée basse
La plage de Baie-Saint-Paul



Le gîte TerreCiel

Pendant mon séjour à Baie-Saint-Paul, j'ai dormi au gîte TerreCiel situé dans une maison centenaire au bord de la rivière du Gouffre. Les quatre chambres sont modestes mais très confortables. C'est le genre d'endroit où l'on se sent bien dès qu'on arrive.

David, le propriétaire, est très sympathique et accueillant. Originaire de Philadelphie aux États-Unis, il a choisi de s'installer à Baie-Saint-Paul il y a quelques années, convaincu que c'est le plus bel endroit au monde. Chaque jour, David fait lui-même son pain avec la farine provenant du moulin de Baie-Saint-Paul pour le petit déjeuner du lendemain - j'ai souvenir de l'odeur alléchante du pain fraîchement cuit qui se répandait dans toute la maison en fin de journée.

Parlant du petit déjeuner, celui-ci est excellent et parfait pour satisfaire les gros appétits. En plus du pain fait maison dont je viens de parler, il y a des fromages, de la charcuterie, des fruits et selon les jours une omelette, des gaufres, du pain doré ou des crêpes. À noter que tout est fait avec des produits locaux, biologiques et équitables !

Le gîte TerreCiel de Baie-Saint-Paul

Notre hôte David et son chien Benoît





Kayak de mer sur le fleuve

Je cherchais une activité de plein air à faire à Baie-Saint-Paul et j'ai trouvé mon bonheur avec l'agence Katabatik. Après avoir fait du kayak au Vietnam et au Nicaragua, il était grand temps que j'en fasse au Québec ! À Baie-Saint-Paul, j'avais le choix entre la descente de la rivière du Gouffre ou le kayak de mer sur le fleuve Saint-Laurent accompagné d'un guide. J'ai choisi cette dernière option.

Notre groupe était constitué de six personnes et notre sortie sur le fleuve a duré trois heures. Et même si on n'a pas vu de mammifère marin, ce fut une belle activité encadrée par un guide sympathique, professionnel et compétent. Je le recommande à tous. En revanche, si vous n'êtes pas habitué, vous risquez de trouver la dernière heure difficile, surtout s'il y a du vent.

Kayak de mer sur le fleuve Saint-Laurent
Photo prise par notre guide


Cette escapade fut trop courte alors il va falloir que je retourne un jour dans Charlevoix. Vous connaissez la région ? Faites-moi part de vos bons plans !


Si vous avez apprécié ce billet, pensez à le partager !