21 août 2014

Visiter le controversé musée du 11-Septembre à New York

Photo d'un ciel avec le soleil filtré par les nuages

J'ai profité de ma récente escapade à Brooklyn pour faire un saut à Manhattan et visiter le mémorial et le tout nouveau musée du 11-Septembre inauguré en mai dernier. Qu'a donné le projet controversé de reconstruction et d'aménagement de Ground Zero ? Je vous en donne un aperçu et vous livre mes impressions personnelles.


Un projet controversé

Parmi les controverses suscitées, il y a notamment les restes humains de plus d'un millier de personnes non identifiées qui se trouvent au musée (dans une partie accessible uniquement aux familles des victimes, je vous rassure) mais également la présence de l'inévitable boutique de souvenirs...

Est-ce un mausolée, un lieu commémoratif ou un attrait touristique ? Un peu des trois à la fois.


Le mémorial

Deux énormes bassins de forme carrée occupent aujourd'hui l'emplacement exact où s'élevaient jadis les tours jumelles du World Trade Center. L'eau qui coule sur les parois se déverse ensuite dans un puits central dont on ne voit pas le fond. Les noms de chacune des victimes des attentats de 1993 et de 2001 ont été gravés sur des plaques de bronze tout autour des bassins. C'est à la fois grandiose et sobre, comme il se doit.

Sur la grande place ainsi formée, des dizaines d'arbres ont été plantés. Des arbres qui symbolisent la vie, la renaissance, l'espoir, la liaison entre la terre et le ciel...




Le musée

À 70 pieds sous terre, là où se trouvaient les fondations des tours jumelles, se trouve le musée. De nombreuses photos grands formats et deux petits courts-métrages nous replongent inévitablement au coeur de cette journée fatidique du 11 septembre 2001 et des mois qui ont suivi.

Bien entendu, de nombreux objets provenant des décombres de Ground Zero y sont exposés. On peut y voir entre autres des poutres d'acier tordues et déchirées, un camion de pompier en piteux état, une partie lourdement endommagée de l'antenne qui était située sur le toit de l'une des deux tours ou encore une fenêtre retrouvée intacte.

Il est intéressant aussi d'y voir les véritables fondations, là où s'ancraient les poutres à la base des tours, ainsi que le mur (demeuré intact) ayant servi à contenir l'eau provenant de la rivière Hudson.

Enfin, il y a cette petite pièce sombre où chaque victime est nommée pendant que son nom et quelques photos personnelles sont projetés sur le mur. C'est le seul véritable endroit du musée propice au recueillement et à la prière.

Tridents du WTC exposés au musée du 11-Septembre à New York
Tridents provenant du World Trade Center dans le hall d'entrée du musée

Poutre d'acier tordue au musée du 11-Septembre de New York
Poutre d'acier fracturée

Camion de pompier en piteux état au musée du 11-Septembre de New York
Camion de pompier

Les fondations d'origine du WTC exposées au musée du 11-Septembre de New York
Les fondations des tours du World Trade Center

Le mur ayant servi à retenir les eaux de la rivière Hudson au musée du 11-Septembre de New York
Le mur ayant servi à contenir l'eau provenant de la rivière Hudson

Ce à quoi vous devez vous attendre

Cela va de soi, la visite est émouvante et risque de rappeler des souvenirs douloureux pour certains. Étant donné que le musée se rapporte à des événements récents ayant été largement médiatisés, vous n'y apprendrez pas nécessairement quelque chose de nouveau. J'aurais souhaité par exemple en apprendre davantage sur le travail effectué par les secouristes et les volontaires. Qui étaient-ils ? Qu'ont-ils accompli ? Que sont-ils devenus ? Ou encore connaître les récits de ceux qui ont pu fuir à temps. Parce que dans toute cette morosité, il doit bien y avoir des histoires heureuses qui mériteraient d'être racontées !

Malgré tout, c'est bien fait et la visite demeure intéressante, en particulier le fait de pouvoir observer de près les véritables fondations des tours jumelles. Par ailleurs, je salue l'idée de limiter le nombre de visiteurs à l'intérieur du musée à tout moment. Cela rend la visite nettement plus agréable et permet de maintenir le bruit au minimum (après tout, on visite un mausolée et les lieux sont chargés d'émotions).

En dépit des controverses et des critiques, je crois qu'il faut reconnaître l'existence du mémorial et du musée du 11-Septembre pour ce qu'ils sont vraiment : un lieu de recueillement et une occasion de rendre hommage aux quelque 3000 victimes, à leurs familles ainsi qu'au courage et à la détermination de tous ceux qui ont travaillé sur le site de Ground Zero dans les mois qui ont suivi.



  • La place et les bassins du mémorial sont accessibles gratuitement
  • L'entrée au musée coûte 24 $
  • En achetant votre billet à l'avance sur le site 9/11 Memorial, vous bénéficierez d'une ligne coupe-file et vous serez assuré de pouvoir visiter le musée à l'heure qui vous convient.
  • Prévoir deux heures pour la visite du musée