9 novembre 2012

Un voyage dans l'Antiquité à Split


De Zagreb, j'ai rejoint Split après un vol de 50 minutes et pour aussi peu que $60 avec la compagnie aérienne nationale Croatia Airlines (les bus express mettent au minimum 5 heures pour effectuer le trajet). C'est depuis mon hublot que j'ai pris conscience une première fois de l'incroyable beauté du littoral croate : des montagnes spectaculaires et dénudées, une côte déchiquetée et de nombreuses îles dispersées sur une mer dont les couleurs vont du turquoise au bleu profond. Et que dire de cette merveilleuse luminosité ! J'ai toujours aimé cette lumière particulière que l'on retrouve dans tout le bassin méditerranéen.

Deuxième plus grande ville de la Croatie, Split se trouve au coeur de la Dalmatie, une région qui s'étire sur 350 km le long de la côte croate et qui englobe la majorité des îles du pays.

Ce qui fait la beauté et le charme de Split, c'est son emplacement idéal au bord de la mer Adriatique, mais aussi et surtout son centre historique classé au patrimoine mondial de l'UNESCO que j'ai découvert avec émerveillement.

Le palais de Dioclétien

Situé face au port, le palais de Dioclétien fait partie de cet ensemble classé. Il fut construit par l'empereur romain du même nom entre les années 295 et 305 (une grande partie de la Croatie faisait alors partie de l'empire romain). Couvrant une superficie de plus de 30 000 m² et entouré de fortifications médiévales, il s'agit en fait d'un labyrinthe de ruelles où se dressent des maisons toujours habitées, des églises, des palais, des bars, des restos et des boutiques. C'est une ville dans la ville. Par ailleurs, seuls les piétons y ont accès, les ruelles étant bien trop étroites pour les voitures.

Aujourd'hui, le palais de Dioclétien compte parmi les plus imposants vestiges romains de la planète. Au fil du temps, des styles vénitiens, Renaissance et baroques se sont aussi rajoutés. Un vrai bijou d'architecture. Flâner dans les ruelles étroites pavées de pierres, déboucher sur une place médiévale ou une cour secrète, ou encore assister à une klapa (chants traditionnels interprétés par un choeur masculin) est un pur bonheur.

La Riva

Il est tout aussi agréable de déambuler le long du port sur la Riva, cette large promenade tout en marbre et bordée de majestueux palmiers où de grandes et agréables terrasses sont aménagées sous de grands auvents blancs . C'est l'endroit idéal pour voir ou être vu, prendre un verre, déguster un bon poisson grillé ou tout simplement pour faire la dolce vita.

Les plages

Enfin, en moins de 15 minutes de marche du centre historique, l'anse de Bačvice possède une plage de galets et une eau transparente qui invitent à la baignade. La plage est d'ailleurs classée drapeau bleu, un symbole de propreté et de qualité environnementale. Et comme si ce n'était pas suffisant, quelques terrasses permettent de se restaurer entre deux plongeons. Une autre belle façon de profiter des charmes qu'offre la ville de Split !


À voir et à faire aussi...

  • Ne manquez pas le joli marché de fruits et légumes qui se tient chaque matin près du port sur une petite place à l'ombre des arbres.
  • À seulement 28 km de Split, la magnifique petite ville médiévale de Trogir occupe une île entière qui est reliée au continent par un tout petit pont. Cette ville fait aussi partie du patrimoine mondial de l'UNESCO et vaut vraiment le détour !

Split - Photo Mario Dubé
Split - Photo Mario Dubé
Palais de Dioclétien - Photo Mario Dubé
Palais de Dioclétien - Photo Mario Dubé
Palais de Dioclétien - Photo Mario Dubé
Palais de Dioclétien - Photo Mario Dubé
Ville médiévale de Trogir - Photo Mario Dubé
Ville médiévale de Trogir - Photo Mario Dubé


J'aime bien lire vos commentaires.

Si la boîte pour laisser votre commentaire n'apparaît pas au bas de cette page, cliquez sur le lien ci-bas indiquant le nombre de commentaires.