27 mai 2012

Endroits insolites pour dormir

Au cours de mes voyages, je dors très rarement, pour ne pas dire presque jamais, dans de grands hôtels luxueux ou dans des hôtels appartenant à de grandes chaînes internationales. Ce n'est pas que je n'aime pas le luxe et le grand confort... c'est plutôt le contraire qui survient avec l'âge. Non, les raisons sont toutes autres. D'abord, mon portefeuille n'est pas assez gros. Mais c'est surtout parce que ces hôtels sont bien souvent trop impersonnels, sans ambiance particulière et où l'accueil est généralement froid (il y a des exceptions, mais là ça devient hors de prix pour mon budget).

En général, j'essaie toujours de trouver des petits hôtels privés ou des guesthouses pleins de charme, où l'on vous accueille chaleureusement et qui permettent de rencontrer d'autres voyageurs. Que ce soit en Europe ou en Asie, j'ai souvent déniché des petits endroits magnifiques et très confortables qui ne m'ont pas coûté la peau des fesses.

À quelques reprises, il m'est toutefois arrivé de dormir dans des endroits plutôt inusités et très sommaires... des endroits qui n'ont même pas la fraction d'une étoile en terme de classification hôtelière. Bien que le confort n'était pas au rendez-vous, certains de ces endroits m'ont laissé des souvenirs très mémorables. Je vous en présente quatre d'entre eux. J'ai dû fouiller dans mes albums photos pour trouver des photos que j'ai ensuite scannées. Elles ne sont donc pas d'une très bonne qualité.


Dans le désert d'Atacama

Au cours de mon voyage au Chili en 1993, je me suis rendu dans le désert d'Atacama situé tout au nord du pays. San Pedro de Atacama était alors un petit village de 900 habitants, une oasis située en plein désert. Après avoir parcouru les rues poussiéreuses du village, j'ai fini par trouver une chambre à l'Hostal Takha Takha. C'était très rudimentaire. Une chambre sombre de quelques mètres carrés seulement et une porte qui fermait avec un cadenas à clé. Toilettes et douches communes situées à l'extérieur. Ce fut ma base pendant quelques jours pour explorer ce coin magnifique du Chili.

L'Hostal Takha Takha à San Pedro de Atacama, au Chili. Là où la porte est
ouverte, c'était ma chambre. - Photo Mario Dubé 


L'Afrique sous la tente

En 1997, j'ai fait un camping safari au Kenya. Je dormait dans mon sac de couchage à même le sol sous de vieilles tentes en toile épaisse. Que des toilettes sèches et des douches à l'eau froide. Dans la réserve nationale de Samburu, il n'y avait aucune barrière ni aucun barbelé pour protéger le campement des dangers nocturnes de la savane africaine. Il y avait certes un gardien armé qui devait veiller toute la nuit, juste au cas ou... Un lion aurait pu venir rôder, ou pire, un troupeau d'éléphants aurait pu passer et piétiner nos tentes. Malgré tout, ce fut une expérience magnifique et inoubliable !

Campement dans la réserve nationale de Samburu, au Kenya. C'est moi avec
le chandail gris. La petite bassine bleue, c'était pour nous laver car il n'y avait
pas de douches à cet endroit. - Photo Mario Dubé


Un trek en Thaïlande

Lors de mon premier voyage en Thaïlande en 2002, j'ai fait un trek au sein d'un petit groupe pour visiter des petits villages situés en forêt et peuplés de minorités ethniques. Une activité classique que presque tous les routards font dans le nord de la Thaïlande. Nous avons dormi dans un ces petits villages, dans une maison sur pilotis, directement sur le plancher et sous une moustiquaire. C'était très sommaire, mais ce fut encore une fois une expérience inoubliable.


C'est dans ce petit village, dans une maison sur pilotis comparable
à celle-ci que nous avons passé la nuit - Photo Mario Dubé


En camping à deux pas de Manhattan

Il y a quelques années, mon copain et moi avions décidé de partir en camping à Cape Cod, dans le Massachusetts, aux USA. Mais voilà que j'ai eu la brillante idée d'aller passer quelques jours à New York en chemin... en camping. Oui, j'ai déniché un endroit où l'on a pu monter notre tente. Pas exactement à New York, mais pas très loin, juste en face de Manhattan dans le New Jersey. C'était au Liberty Harbor RV Park, un emplacement conçu plutôt pour les camping-car. Que de l'asphalte et du gravier... Tout autour, les gens confortablement assis dans les gros véhicules motorisés ont dû se bidonner en nous voyant monter notre tente ! Non, ce n'était pas une très bonne idée...


Le petit dôme bleu, ça c'est notre tente ! - Photo Mario Dubé

À 200 pieds de notre tente, on avait cette vue sur Manhattan. - Photo Mario Dubé


Et vous, vous est-il déjà arrivé de dormir dans des endroits inusités ou très sommaires ? Faites-moi part de vos expériences en écrivant un commentaire !