4 septembre 2011

Un petit coin de Grèce en Floride

J'ignorais tout de Tarpon Springs avant que mon amie Nicole, qui était de notre voyage à Anna Maria en Floride, me mentionne l'existence de cette ville grecque tout près de Tampa. Disposant de quelques heures devant nous avant de prendre notre vol de retour, nous sommes donc allés faire une visite éclair dans cette ville au passé étonnant.

À ses débuts vers la fin du 19e siècle, la ville attirait surtout les vacanciers durant la période hivernale. Puis la ville décida ensuite de tirer profit des immenses champs d'éponges de mer situés plus au large. Pour ce faire,elle fit venir des plongeurs des îles du Dodécanèse en Grèce, réputées pour avoir les meilleurs plongeurs au monde. Les grecs étaient alors les mieux qualifiés pour effectuer le dur travail de la récolte des éponges de mer. C'est ainsi que les premiers immigrants grecs arrivèrent pendant les années 1880. En 1916, ils représentaient déjà près de la moitié de la population de la ville. Des milliers de grecs employés sur plus d'une centaine de bateaux ont ainsi contribué au développement de l'industrie de l'éponge de mer à Tarpon Springs. Dans les entrepôts de la ville, les éponges de mer étaient triées, lavées, et vendues. Dans les années 1930, cette industrie très productive générait des millions de dollars et était la plus grosse industrie de l'État de Floride. Tarpon Springs était alors connue comme « la capitale mondiale de l'éponge ». Cependant, dans les années 1940, l'apparition d'algues mit un terme à cette industrie, les plongeurs se tournèrent vers la pêche et les entrepôts furent convertis en attraction touristique.


Aujourd'hui, Tarpon Springs est la ville américaine ayant la plus grande proportion de descendants d'origine grecque (plus de 10% de la population). Bien que l'industrie de l'éponge de mer renaît quelque peu depuis la fin des années 1980, la ville dépend maintenant davantage du tourisme lié à son passé glorieux. Le quartier des quais, Sponge Docks, le long de Dodecanese Boulevard, constitue un agréable lieu de promenade, même si j'ai trouvé l'endroit très touristique. Les anciens entrepôts ont été convertis en boutiques ou en musées, et on y trouve de nombreux restaurants grecs qui comptent parmi les meilleurs en Amérique. Nous sommes allés dîner au restaurant Mykonos, le meilleur restaurant grec de la ville selon TripAdvisor. C'est un arrêt obligatoire pour goûter à la cuisine grecque authentique, la même que j'ai mangée en Grèce. À notre table, les viandes et les fruits de mer étaient excellents. Pour une salade grecque traditionnelle (composée de tomates, concombres, oignons rouges, olives noires, fromage feta, origan et huile d'olive), il faut commander une « horiatiki », comme en Grèce. À ne pas confondre avec la
« greek salad » qui est en fait une salade grecque à laquelle on a rajouté de la laitue !

Le quartier des quais possède quelques attractions que je n'ai pu voir par manque de temps mais qui semblent pour le moins intéressantes. Le Spongeorama est gratuit et possède un petit musée ainsi qu'une salle de projection pour en apprendre davantage sur l'histoire de la ville et sur son industrie de l'éponge de mer. Pour un aperçu de la vie sous-marine, il faut aller à l'aquarium avec son immense bassin, son récif corallien, ses requins, ses raies et ses alligators. Plusieurs croisières sont aussi offertes pour voir les bayous (voies navigables formées par les méandres d'un fleuve) et les dauphins. Un peu plus loin, dans ce qu'on appelle le centre historique, se trouvent d'autres boutiques et restaurants, ainsi que la cathédrale grecque orthodoxe St. Nicholas, une des plus belles que l'on puisse observer à l'extérieur de la Grèce.

Finalement, pour voir la ville s'animer dans le cadre de festivités grecques, il faut venir à l'occasion de deux fêtes importantes du calendrier grec : Pâques et l'Épiphanie. Cette dernière est célébrée le 6 janvier de chaque année et attire des grecs de partout aux États-Unis. Outre la bénédiction des eaux et des bateaux, on peut y voir une cérémonie très particulière où de jeunes garçons doivent plonger pour tenter de récupérer une croix en bois jetée à l'eau. Bien-entendu, la musique et la cuisine grecques sont au rendez-vous dans le quartier des quais !

Les commerces rappellent un peu la Grèce ...

... tout comme les bateaux.