17 mai 2011

Le Vietnam

Le Vietnam est un pays magnifique que j'ai eu l'occasion de redécouvrir très récemment. J'avais déjà visité le sud du pays en 2005 mais cette fois-ci je me suis concentré sur le nord et le centre du pays. Nombreux sont ceux qui préfèrent le nord et le centre par rapport au sud, et j'en fais partie, car c'est là que l'on retrouve le Vietnam authentique et les plus beaux paysages du pays.


Hanoi

J'ai débuté par Hanoi, que le guide Lonely Planet décrit si bien comme étant la plus élégante et la plus exotique des capitales asiatiques. J'ai adoré cette ville pour l'énergie intense qui s'en dégage, pour son caractère humain et séduisant, pour ses nombreux lacs et ses rues bordées d'arbres, pour ses milliers de motos qui défilent sans arrêt, et surtout pour sa vieille ville avec son dédale de ruelles qui grouillent d'activité. Outre quelques temples, pagodes et musées, sans oublier le mausolée de Ho Chi Minh, le principal intérêt est tout simplement de se promener à pied. Ici, le spectacle se déroule dans la rue avec les commerçants de toutes sortes, les marchés en plein air, les gens coiffés de leur chapeau conique, les femmes vêtues de l'élégant costume traditionnel, les écoliers à chemise blanche et au foulard rouge noué autour du cou, les vélos et les motos qui klaxonnent. Puis il y a tous ces gens qui cuisinent et mangent sur le bord de la rue, assis sur des petites chaises ou tabourets de plastique qui semblent être faits pour des enfants.

Cliquez ici pour voir mon billet écrit depuis Hanoi, intitulé "Au pays des chapeaux coniques".
Cliquez ici pour voir mon billet écrit depuis Hanoi, intitulé "Ballet matinal à Hanoi".

Baie d'Along

La baie d'Along a comblé mes attentes et fut l'un des moments forts du voyage. Cette baie de la mer de Chine méridionale est célèbre pour ses paysages magnifiques créés par plus de 2000 îlots karstiques qui surgissent de la mer et que l'on découvre en effectuant une croisière. J'ai donc choisi une croisière de deux nuits sur la jonque Dragon Pearl de la compagnie Indochina Junk. Cette compagnie de bonne réputation offre les avantages de naviguer dans une zone moins achalandée de la baie. La tranquillité et la beauté des lieux ne furent donc pas troublées par la présence de centaines d'autres touristes. Au contraire, au cours de nos trois jours de croisière, nous avions la plupart du temps l'impression d'être seuls au monde. La jonque étant ancrée pour la nuit, se réveiller à l'aube dans ce décor féérique avec seul le cri des aigles et le chant des oiseaux pour rompre le silence était un moment magique. Construite toute en bois, notre jonque possédait onze cabines avec salle de bain privée, une terrasse située à l'avant où nous prenions nos repas, une salle à manger intérieure en cas de mauvais temps et une grande terrasse sur le toit avec des chaises longues coussinées pour se prélasser au soleil. Parmi les activités qui étaient prévues au programme, j'ai beaucoup aimé nos excursions en kayak de mer ainsi que le souper que nous avons pris dans une grotte le dernier soir. Avec une vingtaine de passagers seulement, un service courtois et attentionné, d'excellents repas et une abondance de fruits de mer, l'expérience fut tout simplement sublime !

Cliquez ici pour voir mon billet écrit depuis la baie d'Along, intitulé "Baie d'Along".

Ninh Binh

Cette ville sans charme particulier est une bonne base pour explorer la campagne environnante qui est magnifique. L'intérêt principal se trouve à quelques kilomètres à l'ouest de la ville, dans une région que l'on surnomme la "baie d'Along terrestre" à cause de ses formations karstiques qui émergent ici de rizières verdoyantes. La plupart des touristes viennent ici pour le site de Tam Coc, où l'on effectue une promenade en barque sur une rivière et à l'intérieur de grottes naturelles. Pour ma part, j'ai choisi plutôt de visiter les grottes de Trang An, que l'on visite aussi en barque, nouvellement ouvertes et fréquentées surtout par les vietnamiens. À voir également, la magnifique vue sur la région que l'on découvre après une escalade de quelques 500 marches au départ de la grotte de Mua. Nombreux sont ceux qui louent une bicyclette depuis Ninh Binh pour explorer la région. Toutefois, les distances étant quand même considérables et la chaleur pouvant être accablante à midi, je conseille plutôt la location d'une moto. C'est ce que nous avons fait, ce qui nous a permis d'explorer davantage la région. Une très belle balade !

Hué

Hué est l'ancienne capitale impériale du Vietnam, où résidèrent les empereurs de la dynastie Nguyen de 1802 à 1945. On y vient pour visiter la citadelle et l'incroyable architecture des bâtiments de l'enceinte impériale (enfin ce qui en reste puisque le site fut lourdement bombardé lors des guerres). Dans les environs de Hué, il est également impératif de visiter les tombeaux somptueux que se faisaient construire les empereurs. Situés en pleine campagne, ce fut l'occasion d'une autre très belle balade que nous avons réalisée en moto.

Hoi An

Située à moins d'une heure de Danang, où débarquèrent les premiers marines américains en mars 1965 lors de la Guerre du Vietnam, Hoi An est une ville historique pleine de charme...et très touristique. C'est presque un musée à ciel ouvert qu'il faut absolument visiter. Un conseil toutefois, si vous en avez la possibilité, choisissez d'y venir en semaine, car le weekend la petite ville est prise d'assaut par de nombreux groupes organisés. À proximité, on peut aussi visiter les ruines d'un ancien royaume, celui de My Son, ou encore se prélasser sur la magnifique plage de Cua Dai, à seulement 20 minutes en moto de Hoi An.

Cliquez ici pour voir mon billet écrit depuis Hoi an, intitulé "Hoi An: un patrimoine remarquable".


Carnet pratique

Ayant une infrastructure touristique bien développée qui convient à tous les types de voyageurs, le Vietnam est un pays facile à visiter. Ceux qui voyagent avec des enfants n'auront en outre aucun problème. C'est d'ailleurs, à mon avis, le pays idéal pour un premier voyage en Asie (tout comme la Thaïlande également). Les vietnamiens sont vraiment très gentils et discrets, et même si la langue peut parfois poser problème, ils sont toujours disposés à vous aider et à satisfaire vos besoins.

L'hospitalité vietnamienne n'est d'ailleurs pas un vain mot, et l'on est bien accueilli partout. Le pays dispose d'hôtels convenant à tous les budgets. À titre d'exemple, ma chambre à Hanoi me coûtait 70 $US la nuit (pas mal pour un hôtel boutique), alors que j'ai pu me loger pour 30 $US la nuit à Ninh Binh.

De nombreuses excursions sont offertes un peu partout dans toutes les villes et les lieux touristiques. Il est donc facile de tout organiser sur place. Toutefois, si comme moi vous n'aimez pas trop les excursions organisées, sachez qu'il est possible d'organiser ses visites et ses excursions soi-même. Hanoi se visite facilement à pied en recourant à l'occasion à un cyclo ou un taxi. Par contre, à Ninh Binh, Hué et Hoi an, la location d'un vélo, ou mieux encore la location d'une moto, vous sera utile pour vous déplacer et visiter par vous-même les lieux d'intérêt situés dans la campagne environnante. En principe, la location d'une moto automatique revient à 10 $US par jour.

Le seul endroit qui nécessite de prendre part à une excursion organisée est la baie d'Along. Un grand nombre de compagnies y offrent des croisières de une ou deux nuits à bord de jonques traditionnelles chinoises. Les circuits offerts sont presque tous identiques, la différence étant le nombre de passagers, le degré de confort et la qualité des prestations offertes à bord. Les prix étant très abordables, il est préférable de payer un peu plus cher comme gage de qualité. De plus, je conseille fortement une croisière de deux nuits afin d'en profiter pleinement, autrement vous serez à peine 24 heures sur le bateau si vous ne prenez qu'une seule nuit. Aussi, vu le nombre impressionnant de bateaux touristiques qui naviguent sur la baie quotidiennement, il peut être judicieux, comme j'ai mentionné précédemment, de choisir une compagnie qui offre un circuit exclusif. À titre d'exemple, ma croisière de deux nuits incluant tous les repas, le guide, les activités, le kayak de mer et le transfert aller-retour de Hanoi (quatre heures de route dans chaque direction) revenait à 215 $US par personne. J'ai réservé cette croisière à l'avance par Internet auprès de  Far Eastour, une excellente agence francophone ayant pignon sur rue à Hanoi et que je recommande fortement.

Chose certaine, au Vietnam on mange bien, et ce n'est pas cher ! La cuisine vietnamienne est délicieuse et beaucoup plus variée que ce que l'on peut trouver à Montréal. Par exemple, le classique rouleau de printemps, qu'il soit frais ou frit, se décline en de multiples variétés. C'est à croire que chaque restaurant a sa propre recette secrète, tout comme chaque région possède ses propres spécialités d'ailleurs. Les meilleurs endroits pour goûter à la gastronomie vietnamienne furent Hanoi, Hué et Hoi An, sans oublier notre croisière bien-entendu. Et pour vous donner une idée générale des prix :

     - une bière locale (soit dit en passant excellente), 1 $US
     - un repas comprenant une entrée, un plat principal et un verre de vin ou une bière, 5 $US
     - un repas dégustation de 9 services au restaurant franco-vietnamien La Carambole à Hué, 7 $US

Pour se déplacer d'une ville à l'autre, il existe un réseau de minibus et de bus, certains étant ultramodernes, qui sillonnent le pays. Par exemple, le trajet entre Hanoi et Ninh Binh n'est que de deux heures en minibus, alors qu'il faut 4 heures pour relier Hanoi et la baie d'Along. Le train peut être pratique pour parcourir de grandes distances mais n'est pas très confortable et les voitures sont plutôt vieilles. J'ai fait le trajet de nuit de Hanoi à Hué (12 heures de train, 48 $US par personne en couchette) ainsi que le court trajet entre Hué et Danang via le col des nuages (moins de 3 heures, 5 $US). Sinon, il y a toujours l'avion qui demeure très abordable (mon vol Danang-Ho Chi Minh revenait à 60 $US environ en économie et 100 $US en classe affaires). Deux compagnies se partagent le marché des vols intérieurs, Vietnam Airlines et Jetstar Pacific.

En conclusion, même si le billet d'avion pour se rendre au Vietnam représente une dépense importante, une fois sur place en revanche, le pays demeure très abordable, même pour ceux qui désirent voyager avec un certain confort.